sak ifé nout jordu ék nout demin

La Région commémore les 350 ans de la naissance du Peuple Réunionnais


Édito
Lundi 11 Novembre 2013

Samedi 9 novembre, la Région Réunion accueillait la conférence organisée par l'association Miaro et intitulée "Madagascar au XVIIème siècle, Les Bemihimpa : marrons malgaches".


La conférence de Miaro était présenté par M.RANDRIAMAMONJY Frédéric, Président de la IIème section de l’Académie Malgache.
En même temps une exposition de tenues et d’objets typiques Malgaches se tenait dans le hall et a été présentée par Charlotte RABESAHALA.
 
La foule nombreuse et attentive des grands jours était bien au rendez-vous. L'hémicycle était plein. C'est  Aline Murin Hoarau qui a eu l'honneur d'accueillir cette manifestation à l'Hôtel de Région. Le discours de bienvenue a été conclu par un extrait du film réalisé par François ORRE retraçant les grands moments de l'histoire de La Réunion : "350 ans de marronnages"…
 
Voici quelques éléments du discours de la Conseillère Régionale, Aline Murin Hoarau:
 
« Je suis  heureuse et fière, d'être celle qui au nom de la collectivité locale Région-Réunion, accueille en cette veille du 10 novembre, jour de la commémoration du "350e anniversaire du Peuple Réunionnais", avec l'arrivée du Saint-Charles. 
En effet, l'histoire retient que le 10 novembre 1663, débarquent les 12 premiers habitants à Bourbon, dont 2 Français et 10 Malgaches…  
 
Aujourd'hui nous sommes un peu plus de 800 000…
 
Pendant ces 350 ans, même si rien n'a dû être, ni simple, ni facile…
La lutte de l'homme pour s'enraciner à ce petit rocher magnifique au milieu de l'Océan Indien ne s'est jamais arrêtée.
 
C'est un Peuple né des besoins du système économique de profit qui a toujours eu court sur cette île.
A cause de ces murs d'eau qui nous entourent, un vivre ensemble, même si c'est souvent un vivre "à côté" a donné la multiplicité des visages que l'ont voit ici à La Réunion.
 
Le marronnage s'inscrit dans notre histoire, dès 1663. 
Des premières fuites des Malgaches de la première heure en passant par le marronnage des blancs sous la raideur militaire du Gouverneur Jacques de la Heure, dit La Hure aux traces de camps d'esclaves retrouvés dans les forêts de Tapcal, de Piton Rouge ou de Dimitile, notre histoire est en fait une histoire de marronnages.
 
Et nous sommes toujours à la recherche de libertés pour l'épanouissement de toutes les composantes du Peuple Réunionnais.
 
La collectivité Région-Réunion, sous l'impulsion de son Président Didier Robert accompagne toutes les actions qui concourent à l'émancipation des Réunionnais. 
 
Une des clés de l'émancipation se trouve dans la connaissance de notre histoire.
Aujourd'hui c'est l'association Miaro qui proposent 2 conférenciers et une exposition pour un éclaircissement sur une des facettes de notre Peuple Réunionnais.»


INFO REUNION



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par SOUFFRANCES DES EMPLOYES REGIONAUX le 11/11/2013 18:14
Dénoncez vous l'esclavage moderne des élus en général et à la Région en particulier ?
Dénoncez vous les pressions excercées sur les salariés dont la mimine ne revient pas à l'équipe en place qui préfère embaucher leur famille, leur clan, leur militant sudiste?
Nous ne sommes pas fier de votre traitrise, et de votre acoquinement avec les nouveaux maîtres.
Honte aux traitres !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit