inforeunion : Un regard Réunionnais - Ile de La Réunion - Océan Indien


Pour une info de qualité…

La Possession : Une volonté de changement ?


CANTONALES 2011
Dimanche 13 Mars 2011

Roland Robert, 74 ans, est maire de La Possession depuis 1971. Il en est le conseiller général depuis 1973. Ni Vanessa Miranville (Europe Ecologie Les Verts), ni Jérôme Testan, 35 ans, (La Réunion en confiance) n'avait encore poussé leurs premiers cris.


La Possession : Une volonté de changement ?
Le 5 mars Roland Robert a eu 74 ans, Paul Emile Marie Just Vergès lui a fêté le même jour ses 86 ans. Le point commun entre ces deux hommes, ce n'est pas l'âge, mais la constance et la durée dans le pouvoir. Mais si Paul Vergès a connu des défaites souvent "stratégiques", Roland Robert a gagné les élections à La Possession, dès le premier tour.
Rolland Lallemand, candidat PS, tout comme Vanessa Miranville (EELV) et Jérôme Testan (La Réunion en confiance), croit à "événement historique" le 20 mars prochain. "Il y aura un second tour". La réponse de Roland Robert est la suivante : "Il y a toujours en moi, comme à mes débuts, cette même volonté de construire pour le présent et l'avenir".


Fiche technique


Conseiller général sortant : Roland Robert
membre de la majorité départementale

Nombre de bureaux en mars
: 27

Nombre d'inscrits en mars 2011 : 18.696

Nombre d'inscrits en mars 2004 : 13.430

Les résultats de 2004


Les candidats pour le scrutin des 20 et 27 mars 2011

Rolland Frantz Lallemand (PS)

Vanessa Miranville (EELV)

Roland Robert (PCR)

Jérôme Testan (La Réunion en confiance)

INFO REUNION



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Les jeunes Possessionnais en Confiance le 15/03/2011 04:44
Les Jeunes Possessionnais veulent un souffle nouveau avec Jérôme Testan
Ces jeunes Possessionnais ont choisi un lieu symbolique: le plateau Festival, lieu des fêtes foraines d’antan. Ils ont voulu montrer à leurs concitoyens, jeunes et moins jeunes, les vestiges d’un lieu soit disant de rencontre, mais aujourd’hui un terrain vague clôturé représentatif de certains chantiers commencés mais jamais finis! Ils ont choisi cet endroit, un exemple parmi tant d’autres, selon eux, du manque de volonté de l’équipe municipale en place. Quand on leur rappelle que c’est une élection cantonale et non municipale, ils rétorquent que la Possession est une commune-canton dirigée depuis des décennies par le même homme. Il faut qu’il arrête de prendre les jeunes pour des ignares.
Le porte parole de ce comité de soutien « jeune » au candidat de la « Réunion en confiance », Luciano Delouise, 20 ans, étudiant en 2ème année de droit à faculté de Saint Denis « ne revendique nullement la présidence de l’EPAD », mais aspire à un profond changement. «Ma famille a toujours voté M. Roland Robert ; moi je souhaite un rajeunissement des élus et mon choix s’est porté sur Jérôme Testan. Ma famille et mes amis ont compris aussi qu’il est temps de renouveler la classe politique ; que du bonheur. »
Autour de Luciano, des jeunes représentatifs de leur commune : Laurent, 23 ans du Fond de Bac, Pablo, 26 ans, du Camp Magloire, Emery, 29 ans de la cité Delouise aspirent tous à un rajeunissement de nos élus, surtout ici où le conseiller général sortant a l’âge de leur grand-père et même pour les plus jeunes, l’âge de leur aïeul ! Ils revendiquent aussi plus d’animation, plus d’activités sportives, plus de propreté, un emploi stable. Bref la panoplie de revendications de ceux qui se considèrent comme «les laissés pour compte ».
Enfin le quatuor féminin qui apporte un soutien « sans failles » à Jérôme Testan. Oulfia, d’origine mahoraise, jeune maman d’un adorable bambin de 2 ans, Elodie, 29 ans, titulaire d’une maitrise en tourisme, trilingue qui doit se contenter de donner des cours ponctuels d’anglais, Dany de la ZAC St. Laurent, 29 ans, sans emploi, Kelly, 20 ans, étudiante en 2ème année de droit.
Ces jeunes invitent toute la population possessionnaise à apporter leur contribution active au changement historique en votant massivement pour Jérôme Testan qui a pour suppléante Marie-Andrée Lacroix-Faveur.

2.Posté par Philippe Lew le 15/03/2011 12:27
La volonté de changement est bien là et elle est palpable. Le conseiller général sortant, candidat à sa propre succession, se cache derrière la notoriété sportive de sa suppléante pour supplier les Possessionnais de voter pour lui. Pourquoi n'a-t-il pas demandé à Marcelle Puy de se porter candidate et lui derrière comme suppléant??

3.Posté par Philippe Lew le 15/03/2011 19:06
Les missions mafataises de Marcelle Puy provoqueront-elles l’inéligibilité de Roland Robert ?
Ils ont voulu changer d’air car à la caverne d’Ali Roro et ses 40 zéros, la chaleur devenait étouffante. Ainsi, le 17/11/2010, Willy Cail, directeur général adjoint de La Possession et également directeur financier, Ghislaine Fortuné, adjointe au maire et Marcelle Puy, adjointe au maire, mais surtout suppléante de Roland Robert pour les présentes cantonales, prenaient la voie des airs, en hélico, pour rejoindre le cirque de Mafate.
Quels étaient les raisons de cette escapade ? D’après mes infos provenant directement de la caverne, il s’agissait pour nos trois mousquetaires, officiellement, de procéder aux nouvelles inscriptions des Mafatais sur la liste électorale. Serait-ce le seul but ? Sous couvert de l’anonymat, mon correspondant m’a informé qu’il s’agissait surtout de rendre une visite de courtoisie aux habitants-électeurs avant les présentes cantonales. Histoire de prêcher la bonne parole……
Le 18/11/2010, nos trois compères étaient de retour à la caverne d’Ali Roro. Précisons qu’à ces dates là, Roland Robert était lui en « mission » à Nouméa accompagné de Jean-Claude Tréport, adjoint au maire et de Doris Carassou, le directeur général des services et accessoirement le beau-frère de Willy Cail. Il va sans dire qu’ils y étaient, comme d’habitude et tout à leur honneur, pour défendre les dossiers de La Possession. Est-ce que notre trio a rendu une visite de courtoisie à Lilian Malet ?
Le 14/12/2010, soit moins d’un mois plus tard, Ghislaine Fortuné et Marcelle Puy remettaient le couvert en s’envolant une fois de plus pour Mafate, toujours en hélico. Sans Willy Cail qui, semble-t-il, avait le mal de l’air. Pour la même « mission » qu’en novembre ?
Lors des élections municipales de 2001, Roland Robert me demandait toujours, en tant que son mandataire financier, d’être extrêmement vigilant quant aux dépenses pouvant être assimilées aux dépenses de campagne. Aussi, la même rigueur était de mise pour les dons, je ne m’occupais exclusivement que des dons officiels figurant dans mon compte de campagne.
Qu’en pense l’actuel mandataire financier de Roland Robert, par ailleurs juge-assesseur au Tribunal Mixte de Commerce de Saint Denis, de ces missions mafataises de la suppléante de Roland Robert ? Y a-t-il matière à s’inquiéter d’un éventuel risque d’inéligibilité de ce dernier ? Question que je pose aussi à Eustache C.

4.Posté par Philippe Lew le 18/03/2011 03:35
A combien se monte l’endettement « involontaire » de chaque Possessionnais ?

Combien sommes-nous à la Possession ? Selon un document émis par la préfecture, « la population municipale authentifiée au 01/01/2011 » (allez comprendre ce terme barbare) se compose de 28 798 âmes. Arrondissons à 30 000 pour faciliter les calculs arithmétiques qui vont suivre…..
Vous n’êtes pas sans savoir que notre commune, enfin plutôt vous et moi, va devoir passer à la caisse bientôt pour dédommager certaines familles qui ont été spoliées dans un passé récent par ceux qui sont ou ont été chargés de la bonne marche de la cité. Je ne vous embêterai pas avec les jugements rendus ou à venir ; tout simplement, d’après mes calculs, nous allons devoir débourser environ 20 millions d’euros, soit 131 millions de francs pour réparer l’incurie, les magouilles de certains ! Qu’importe le montant : 20 M€, 15 M€, 25 M€, on n’est pas à quelques millions près, n’est-ce pas ?
Toujours est-il que chaque Possessionnais, centenaire comme le bébé à naître, a une dette « exceptionnelle » sur sa tête. Combien ? 500 €, 666,67 €, 833,33 € ? Qu’importe ! Et là, j’ai compté tout le monde, sans exclusion. Et je vous laisse le soin de calculer, au pro rata temporis, selon le nombre des seuls contribuables ! Certains ne manqueront pas de m’interpeller : « Roland Robert est-il le seul responsable de cette situation ? » J’y réponds tout de suite : « certainement pas, mais il en est le chef ». Et les autres ? La « chasse aux tangues » est ouverte…..
Alors tout ce que j’avance est-ce un coup de bluff à la veille des élections cantonales ou la vérité vraie ? Qu’en pensez-vous, chers amis possessionnais? Et si c’est de la pure vérité, que ferez-vous le 20 Mars ? Moi je ne bluffe pas….



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 20 Mars 2011 - 14:01 SPÉCIALE SOIRÉE ÉLECTORALE