sak ifé nout jordu ék nout demin

La Droite veut bien l'union avec Thierry Robert (LPA et le Modem), si et seulement si…


Invité(e)
Mercredi 2 Octobre 2013

Le positionnement du patron de LPA a été l'unique sujet de la Droite réunie à Saint-Denis, hier midi, à l'invitation de Didier Robert, patron d'Objectif Réunion et président de la Région Réunion. Le tour de table n'a rien apporté de nouveau. La Droite a réaffirmé "sa volonté" de composer avec Thierry Robert, mais pas "s'il vote le budget de l'Outre-mer et du gouvernement". Et les candidats de Droite aux Municipales 2014 veulent des précisions sur l'attitude des concurrents LPA dans leur commune.


La Droite veut bien l'union avec Thierry Robert (LPA et le Modem), si et seulement si…
Que ce soit Michel Fontaine, président de l'UMP locale, Didier Robert, patron d'Objectif Réunion, les conseillers généraux ou les maires de Droite présents hier à Saint-Denis, le discours n'a pas changé à l'encontre de Thierry Robert. "Le responsable de LPA "doit clarifier sa situation". "Quelle est l'attitude du député de Saint-Leu, vis-à-vis du gouvernement socialiste ?" "Va-t-il comme il l'a dit, voter le budget 2014 ," A Droite, certains croient que la contrepartie sera le futur projet de téléphérique de Saint-Leu.

Autre sujet de conflit : le positionnement des candidats LPA dans les communes où il y a des élus de Droite déjà engagés ou qui vont s'engager. Le cas de Saint-Pierre a été évoqué dimanche soir sur Antenne Réunion. La présidente de l'UDI ne souhaite pas le maintien de la candidature de Jean-Gaël Anda-Moutoussamy, face à Michel Fontaine. Thierry Robert a déjà répondu à cette question. Il l'a répété il y a quelques jours à Sainte-Marie. "Certains veulent priver la population de leur droit de choisir et de l'exercice de démocratie".

Aucun des deux camps n'a bougé ses lignes depuis. La réunion de la Droite d'hier, n'a fait que conforter le dialogue de sourds qui existe la Droite (sans Nassimah et la Droite sociale) et Thierry Robert (LPA et Modem). La seule évolution, le climat entre Cyrille Hamilcaro et le député-maire de Saint-Leu continue à se détériorer. Le conseiller général de Saint-Louis dénonce aussi les actions du Conseil général y compris en matière d'embauche dans les collèges de sa ville. Ce qui le mettrait en porte-à-faux vis-à-vis des partisans de son camp.

Certains à Droite reprochent aujourd'hui à Nassimah Dindar de préférer Thierry Robert (LPA et Modem) aux élus de son parti politique, l'UDI (Union des démocrates et des indépendants). Et d'autres voient derrière "ce nouveau positionnement de la présidente de l'UDI", l'ombre de Jean-Paul Virapoullé...




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par TEGO le 02/10/2013 05:22
Thierry Robert MoDem a voté , à la présidentielle de 2012 pour un candidat socialiste au 2d tour .
Quel est le problème de la Droite , soleil i brille pour tout le monde et lé gratuit !
Mettons nous au travail et proposons un véritable projet aux électeurs C à dire :
Pour 44% des personnes interrogées, le sujet prioritaire à traiter par les prochains élus municipaux de leur commune est "le montant des impôts locaux". La lutte contre la délinquance (35%) arrive en deuxième position, suivi par les questions de circulation (28%) et de logement (23%). La couverture numérique (3G et 4G, fibre optique etc...) est prioritaire pour 21% des personnes interrogées.
Electeurs Dionysiens , aidez ANNETTE Gilbert à partir !

2.Posté par À tego le 02/10/2013 14:23
Les impôts locaux ?
Regardez vos fiches d'impôt depuis 2008 ! Qui a augmenté les impôts. Sur saint senis, c'est bien le département et le conseil régional.... J'ai peur pour 2014 et suivant si ces ruineurs voyageurs 1ère classe dans hôtel de luxe et compagnie prennent tous les pouvoirs....

3.Posté par L''''UNION FAIT LA FORCE le 02/10/2013 17:58
M RAmoudou
N Dindar , C Hamilcaro, JPV sont les mieux placés pour détrôner ces maires de gauche qui, avec Hollande, sont responsables de cette politique désastreuse pour la Réunion.
T Robert avec Bayrou ont compris qu'il ne fallait plus cautionner cette politique font la même démarche que Michel Lagourgue qui a abandonné Verges tout en gardant le mandat de l'alliance.
M Fontaine et Didier Robert qui demandent à T Robert du LPA des éclaircissements sur son attitude , ne doivent-ils pas faire la même chose avec Michel Lagourgue qui a obtenu son mandat grâce à VERGES qui a aussi fait voter pour Hollande ?
M Ramoudou,si ou plé arret affaiblir le centre, ou fait pas gagne Didier Robert de cette façon, au contraire ou affaibli la droite.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger