sak ifé nout jordu ék nout demin

LPLP : "Nasion Rénioné, l'extrême droite nationaliste porteur de haine et de violence"


Édito
Lundi 30 Avril 2012

Lorganizasion poiler po liber out pie (Front populaire de libération nationale) dénonce des faits intervenus lors d'une conférence extraordinaire qui s'est tenu ce week-end à Saint-André.


LPLP : "Nasion Rénioné, l'extrême droite nationaliste porteur de haine et de violence"
"Toutes celles et ceux qui se réclament de la branche historique et progressiste du mouvement indépendantiste réunionnais, celle de Serge Sinamalé et Jean Baptiste Ponama, regroupés au sein du LPLP, dénoncent le coup de force de Nasion Rénioné, hier lors d'une réunion à Saint-André.

Condamnent également, les insultes et les menaces proférés par Aniel Boyer, son clan familial et sa meute, à l'encontre de nos dirigeants et militants.

En défendant et en soutenant, depuis plusieurs mois, les thèses du Front National, Nasion Rénioné, fait fausse route et ne représente plus aujourd'hui, que l'extrême droite nationaliste à La Réunion.

De part son attitude irrationnelle, De part son positionnement ambigu, Nasion Rénioné s'est exclu lui même du LPLP".

Communiqué



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par TEGO le 30/04/2012 04:15
C'est koi " cette branche historique et progressiste du mouvement indépendantiste réunionnais " , regroupés au sein du LPLP .
TEGO souhaite en savoir un peu plus sur ce vaisseau lunaire politique d'un autre temps ?

2.Posté par collectif "oubli pa nou"de la Métropole. le 30/04/2012 06:32
Message à l'intention de TEGO.

Monsieur, Madame,
Pour répondre à votre interrogation juste , nous vous conseillons de vous "raprocher" de Monsieur BARRET qui est aussi l'un des fondateur de ce"mouvement" né dans les années 1970 . Les animateurs de ce mouvement "ont fait beaucoup de dégats " au sein de l' U.G.T.R.F..Union Générale des Travailleurs Réunionnais en FRANCE. La seule organisation qui défendait les compatriotes dans les années 1960 à 1980 les premières "migrations : souffrances, misères, vie de galère"
Sii vous m'arrivez pas à avoir ces informations utiles pour la connaissance de nos compatriotes à LA REUNION, mais aussi ICI en Métropole nous vous invitons à demander l' adresse courriel de notre collectif "oubli pa nou" à la direction de ce journal et nous ne manquerons pas de vous donner des éléments historiques.
Avoir la pertinence d'essayer de comprendre est une bonne qualité. Faut la garder, cette qualité. Nous vous félicitons.

Avec notre dévouement Réunionnais.

Julianne,Alexandre, Mimose, Marie Noëlle, Calixte, Aimé

Animatrices et animateurs du collectif"OUBLI PA NOU" en Métropole.

3.Posté par Eric Beeharry le 30/04/2012 07:29
Sacré Jean-Claude Barret... (Bayoune sur le web pour ceux qui ne sauraient pas, eh oui...) Je me souviendrai toujours de votre numéro au Bocage. Si seulement vous pouviez arrêter de polluer la pensée de quelques jeunes frustrés, ca serait bien. Il est peut-être temps de prendre la retraite. Idem pour vos vieux camarades.

4.Posté par J.Claude Barret du MAR le 30/04/2012 08:33
"collectif "oubli pa nou"de la Métropole" lété cher, an diré lé pu, lé resté solman un indicateur du KGB du PCF, Aimé mi yinm, mé mi konpran pa, alor ke ou la promi de venir war amwin pou diskité en septembre derniyé ou la siyé, kèl kourage, sans doute le courage d'une mauviette dans tout le sens du terme. L'UGTRF a existé sans ton ridicule PCF. L'UGTRF a refusé d'être un satellite des organisations colonialistes, du PCF, du PCR ou autre. A tout zot ti groupe de groupie de l'Aimé, viyin war amwin, nou va diskité de soz sérièz. Lété cher na toute mon coordonée, di ali donn azot, sa va évite ali de chier son vomi dosi un konpétriote ke li aprécie pas pour l'avoir dénoncé...

5.Posté par Bayoune le 30/04/2012 11:09
Pove Eric ou la pa fini de déliré, Sando la donn aou la pwazon kosa, ou biyin ou la bwar pisa soval pou baptize domoune konm ou fé. mwin na inpé linprsiyon, a forss grate aou ou la pou dovenu fou. Kri Sando, di ali tire in karte pou ou. Nerve pa lo frar, mi di aou sa an toute amitié. Bayoune na touzour in ziyé dosi ou. Kansa, noute de ou ansanm, nou sar Pole emploi. Pétèt nou deu ansanb nou trouvé in travay mauricien si papa Sando i pri pou ou...

6.Posté par Dranso le 30/04/2012 20:35
Frustrés qu'il dit le petit machin d'eric :arrête de projeter tes manques su domoun, sé makot. Il se prend pour un leader charismatique, ala fleur de lys, lo gourou la débarké.
Kant lo techer aret jir domoun lé dan la mizer, nou doi pa ou riyin, espece vaza. Kontini koma makro ladministrasion.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit