sak ifé nout jordu ék nout demin

LE MONDE AGRICOLE A LA REUNION


Politique
Lundi 16 Mars 2015

Le monde agricole est en effervescence. En effet ce dernier et plus particulièrent les agriculteurs ne comprennent pas la position des instances européennes qui ont décidées de revoir leur politique d'accompagnement concernant les RUP. Face à cela on ne comprend pas l'indifférence et le positionnement de notre classe politique locale. Il aurait été judicieux que '' nos élus locaux '' mettent en avant une vision plus globale de notre paysage agricole sur les vingt prochaines années.


LE MONDE AGRICOLE A LA REUNION
L'économie agricole à la Réunion est essentiellement axée sur la canne qui bénéficie de grandes largesses de la part des collectivités locales : régionales, de l'état ainsi que des institutions financières. Un candidat qui aborde les élections départementales en 2015 doit dire aux réunionnaises et aux réunionnais, surtout aux agriculteurs, que l'économie agricole à la Réunion ne doit pas être axée uniquement sur l'économie sucrière et que nous devons composer avec d'autres éléments pour les années futures. Des alternatives existent : "Les plantes médicinales ( les PAM ), les cultures micro-niches à forte valeur ajoutée, les cultures maraîchères à labelliser ( ex : lentille de Cilaos ... ), labellisation d'une partie de la filière animale ...

Face à ce constat, il convient de dire que cette économie souffre d'un manque d'intérêt d'une manière générale. Ce qui en soit est fort dommage, compte tenu de son potentiel porteur d'emplois pérennes à terme. Il convient aussi de dire que face à l'urgence de la situation, on ne peut, ne pas prendre en considération toutes solutions pouvant améliorer le quotidien de tout un chacun. Face à cela, s'ajoute également la contrainte de  la gestion de '' l'espace environnemental '' qui est une des composantes majeures de la richesse de notre territoire.

En effet, il est important d'apporter à cette dernière une attention toute particulière, car utiliser à bon escient, on peut l'associer à un développement harmonieux de notre environnement agricole.

L'étroitesse de notre territoire ne doit pas constituer un handicap mais bien au contraire un atout que nous devons mettre à profit. Les solutions existent, à nous de les utiliser au mieux pour un développement harmonieux et durable.

La section LPA-Possession



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue