sak ifé nout jordu ék nout demin

LE BOUC EMISSAIRE IDEAL !


Politique
Mardi 14 Avril 2015

Hommes Politiques, Journalistes, Magistrats, ou une responsabilité de la société politique, avec des vérités qui auraient conduit à la mort…


Quels sont les faits et les conséquences ?

Il a défendu les valeurs de La République,  porté la voix des plus faibles et des abandonnés, notamment, Le Droit au travail et La Protection contre le chômage ;

Il a contribué à faire vivre le débat public de qualité, en remettant Le Réunionnais privé d’emploi, au centre des préoccupations de la classe politique ;

Il s’est battu sans compter, pour faire réduire les inégalités et les injustices criantes, malgré l’insoutenable indifférence des publics concernés ;

Il a été utile à La Réunion et le reste, tant de nombreuses luttes sont à mener, des défis à relever, et d’abord, celui de l’investissement et de l’emploi ;

Il a réussi l’exploit de rassembler toutes les tendances politiques, à l’exception des socialistes, pour le maintien du R.S.T.A, au profit des travailleurs pauvres, sans succès ;

Il est à l’origine de la proposition de Loi sur La Moralisation de la vie politique même si la paternité en a été donnée à François Hollande ;

Il a voulu être utile à La Réunion en général, et tout particulièrement aux acteurs du B.T.P et aux travailleurs privés d’emploi,  avec la proposition d’un « Plan Marshall » pour l’investissement et l’emploi , La FRBTP n’a pas saisi l’opportunité;

Conclusion :  En voulant replacer La République au cœur du débat, il s’est heurté à l’irresponsabilité de la société politique.

En essayant de perpétuer l’héritage des lumières et l’importance du rôle des médias dans La Société Réunionnaise, il n’a pas trouvé l’écho escompté, auprès des journalistes de service.

En voulant agir comme citoyen et non dans la violence, il a été pris pour cible, par des policiers et des gendarmes sous les ordres.

En menant des opérations de sensibilisation sur les routes de l’île, les juges lui ont retiré son permis de conduire, alors qu’il n’était pas au volant d’une voiture, et contrairement à tous les meneurs connus, ou inconnus.

En revendiquant une justice digne de la grande démocratie qu’elle doit être, il a écopé de plusieurs condamnations injustement, alors que « La Justice est rendue au nom du Peuple »…

C’est le prix à payer lorsque le peuple ne réagit plus, quand il s’en trouve sali et offensé !

 Etouffez ces vérités que je ne saurais entendre…

 OUI, Hommes politiques, journalistes ou juges,  Samuel Mouen  est le bouc émissaire idéal !


Le Mouvement de La Jeunesse Portoise



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue