sak ifé nout jordu ék nout demin

L'hôtel de Gillot aura 4 étoiles, 51 employés, 120 chambres et coûtera 22 millions d'€


Économie
Mardi 30 Août 2011

La Commission permanente de la Région Réunion a voté hier l'attribution de la parcelle P11 pour la construction du futur hôtel Roland-Garros sur la zone aéroportuaire de Gillot. Elle a ainsi suivi l'avis de la Commission de développement économique. Le groupe Fields Investments veut également une clause d'exclusivité sur toute la zone d'activités aéroportuaires.


L'hôtel de Gillot aura 4 étoiles, 51 employés, 120 chambres et coûtera 22 millions d'€
Ce projet hôtelier présenté en Commission permanente du 8 juin 2008, est un souhait de la Région Réunion. Lancé par l'ancien majorité régionale de Paul Vergès, son successeur Didier Robert donne une suite à ce projet d'hôtel d'affaires, quatre étoiles. Lors de l'appel à projets, trois promoteurs avaient répondu.

Initialement, c'est le groupe Rajabaly/Ibis qui avait été retenu. Il s'est désisté en juillet 2010. Fin décembre 2010, la Région a relancé Fields Investments, projet classé second. Le groupe d'affaires a revu le projet à la hausse : quatre étoiles et de 100 à 120 chambres. Fields Investments veut exploiter l'hôtel sous l'enseigne Novotel du groupe Accor. C'est la Société d'exploitation de l'hôtel Roland-Garros (capital : 500.000 €) qui en assura la gestion, le management et le développement.

Les coûts prévisionnels pour la construction est de 16,2 millions d'€, les équipements et les mobiliers 3,6 millions d'€, pour un coût de revient (en investissements) de 22 millions d'€ (le coût de revient d'une chambre et de 183.000 €). Ce qui devait permettre de louer (prix moyen) une chambre simple 107 € et une double à 155 €.

Dans un courrier daté du 4 juillet dernier et adressé à la Région, le promoteur demande entre autres à la Région Réunion "l'ajout d'une clause exclusive sur toute la zone d'Activités aéroportuaire Pierre Lagourgue". Une doléance à laquelle ne souhaite pas adhérer la collectivité territoriale.

“Il ne paraît pas opportun d'engager la Région pendant 40 ans et d'empêcher toute augmentation de la capacité d'hébergement de la zone". Les discussions ne font que commencer sur ce point précis...




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par minolta le 07/05/2013 01:49
Ca fait 20 ANS que Casse Noisette parle a chaque élection municipale de la construction d'un hotel à gillot !!! un bide ... et UN DE PLUS !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 18 Juin 2019 - 15:52 Diabète : que fait l’ARS ?