sak ifé nout jordu ék nout demin

L'École des Goyaviers à Bras-Pistolet


Politique
Vendredi 21 Août 2015

Aline Murin Hoarau, Conseillère régionale fait le point sur les travaux engagés sur le territoire de la commune de Sainte-Suzanne avec l’aide des fonds de la Région Réunion.


Sainte-Suzanne en l’air avec l’aide Régionale

Le village de "Bras-Pistolet" perché sur les anciennes terres des Kervegen, tire son nom d'un affluent de la Rivière Saint-Jean, limite de la commune voisine de Saint-André.

La mise en valeur de ce village avec la plantation de cannes commence en1904 avec la venue de Philibert Payet et de ses colons de Salazie.

Aujourd'hui Bras-Pistolet compte plus d'un millier d'habitants avec l'installation de nouveaux lotissements.

Ce sont 180 élèves qui fréquentent l'école "les goyaviers". 
Le plan de relance Régional d'aide aux communes de l'équipe de Didier Robert a concerné ici  la partie restauration scolaire de cet équipement public.

Sur les 12 chantiers touchés par le Plan de Relance Régional d'une valeur 6 millions 525 mille euros, le réfectoire de l'école "Les goyaviers" a bénéficié d'une extension ainsi que d'un aménagement pour une valeur de 514 523,00 €.

Le coût total des travaux s'élevant à 1 029 046,00 €, la Région Réunion aura investi dans cet équipement public de Sainte-Suzanne 50% d'aide pour mener à bien cette opération.


Il reste maintenant à avoir l'avis des utilisateurs sur ce nouvel équipement.
A-t'il était bien conçu ?
Est-ce bien réalisé ?
Est-il fonctionnel ?


INFO REUNION



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter