sak ifé nout jordu ék nout demin

L'Alliance : "A quoi a servi la visite de Marie-Luce Penchard ?"


Invité(e)
Mercredi 1 Juin 2011

Les conseillers régionaux de L'Alliance ont attendu une dizaine de jours avant de commenter la visite du ministre de l'Outre-mer. "Nous avons l'impression qu'elle était venue pour sauver le soldat Robert". Le "soldat Robert" était dans la ligne de mire de l'opposition régionale, hier après-midi.


L'Alliance : "A quoi a servi la visite de Marie-Luce Penchard ?"
Les élus de l'Alliance ont fait dans la sobriété : "Marie-Luce Penchard a passé deux jours à La Réunion, juste pour dire que tout ce que fait Didier Robert est bien. C'est le cas du Trans Eco Express et de la route du Littoral. Comment peut-on dire que ces projets avancent alors que les études ne sont pas terminées".

Catherine Gaud, Philippe Jean-Pierre, Aline Murin-Hoarau, Michel Lagourgue, Béatrice Leperlier, Maya Césari, André Thien-Ah-Koon et Paul Vergès, ont regretté qu'il n'y ait pas eu de rencontre entre la ministre de l'Outre-mer et l'opposition régionale. "Les parents et les enseignants voulaient aussi échanger avec elle sur les menaces qui pèsent sur l'éducation", a dit Aline Murin-Hoarau.

Maya Césari, elle, aurait aimé avoir des précisions sur le vrai objectif du gouvernement pour GERRI. "Comment atteindre l'autonomie énergétique lorsque l'Etat initiateur du projet ne le soutien plus, et réduit ses aides sur le photovoltaïque". Béatrice Leperlier et les étudiants avaient également des interrogations.

"Il y a le devenir des filières, il y a aussi une incohérence dans la façon de fermer certaines filières". La conseillère régionale attendait aussi des réponses "pour la mise en place" d'un moratoire sur ce point précis. "Le contexte est tel que certains étudiants pensent arrêter leurs études".

Jismy Ramoudou



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger