sak ifé nout jordu ék nout demin

L’Afrique, berceau de notre humanité.


Politique
Jeudi 27 Juin 2019

Et c’est au nom de tous les Réunionnais que j’ai accueilli cet hôte, M. Gilles Marchand, Secrétaire Général du RAPEC (Réseau Africain des Promoteurs et Entrepreneurs Culturels) et représentant de la JMCA à la Réunion (Journée Mondiale de la Culture Africaine) à l’hôtel de Région ce jeudi 27 juin. En tant qu’élue Réunionnaise, je suis consciente de l’impérieuse nécessité d’un projet réunionnais, d’un développement endogène


Cette construction nécessite une grande écoute de notre monde.
Notre monde étant constitué de plusieurs cultures millénaires, nous devons avoir l’écoute aiguë autant que large.
La composante africaine nous interpelle aujourd’hui au travers de cette ONG, RAPEC.
Le mode de développement du RAPEC consiste à fédérer les forces, énergies et compétences pour faire des arts et de la culture, de véritables leviers pour le développement durable de l’Afrique.

Le RAPEC considère que la culture est un vecteur de cohésion sociale, de paix, de partage et de rapprochement entre les peuples. Sa démarche contribue également à réduire la pauvreté, l'exclusion, mieux, le sous-développement dans lesquels sont ancrés les acteurs et entrepreneurs culturels africains.

Le RAPEC propose aux États africains de tirer profit de l'immense potentiel que recèlent leur culture et leurs arts en reconnaissant l'activité culturelle étant une activité économique à part entière.
Son combat est aussi de rendre hommage à l'Afrique berceau de l'humanité, tous les 24 janvier à travers la JMCA - Journée Mondiale de la Culture Africaine, une idée qui a reçu le soutien de plusieurs institutions dont l'UNESCO.

La transmission de savoir est un véritable équilibre pour vivre ensemble.

Nous devons garder un lien fort  avec nos cultures ancestrales, originelles, tout en ayant conscience que notre développement est forcément différent des leurs.

Cette journée mondiale du 24 janvier peut venir conforter notre axe de développement réunionnais.

Et c’est parti pour la JMCA 2020 ! Il ne vous a pas échappé que le nom « humain" vient du mot « humanité », à ce juste titre, célébrer l’Afrique berceau de l’humanité à travers la JMCA tous les 24 janvier, c’est rendre hommage au lieu  où tout à commencer pour notre humanité : l'Afrique.
 

Aline Murin Hoarau



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 2 Juillet 2019 - 10:06 Kémi SEBA à La Réunion