sak ifé nout jordu ék nout demin

Jusqu'à 50.000 € d'indemnités politiques...


Édito
Lundi 4 Juillet 2011

Lors de l'assemblée plénière de la Région Réunion jeudi dernier, Paul Vergès a dit : l'alternance, c'est une volonté politique ferme d'arrêter aussi le cumul des indemnités. Il a raison. Cette proposition aurait sans doute eu plus de crédibilité, si elle avait été faite alors que le patron de l'Alliance était encore président du Conseil régional.


Jusqu'à 50.000 € d'indemnités politiques...
Jusqu'à 50.000 € d'indemnités politiques… Le couple a chacun environ 7 à 7.500 € de salaire, soit 14 à 15.000 € de revenus mensuels pour le ménage. La différence, ce sont des frais d'organisation. Et c'est tout ce qu'il y a de plus légal. La question est : à quel moment ce n'est plus moral ? C'est même carrément disproportionné par rapport à un contrat aidé d'un semestre à 800 euros/mois.

Il ne s'agit nullement ici de culpabiliser les femmes et les hommes politiques qui font leur "job" avec compétence et détermination. Il s'agit de dénoncer deux choses :
- dune part, il y a effectivement un cumul d'indemnités, un manque de respect vis-à-vis de la forte partie de la population qui vit en dessous du seuil de pauvreté. Paul Vergès a raison de le faire. Toutefois, le responsable de l'Alliance et son entourage sont mal placés pour donner des leçons aux autres ;
- d'autre part, il est essentiel que les électeurs sachent ce que gagnent réellement leurs élus. En théorie, la personnalité politique la mieux lotie a 20 à 25.000 d'indemnités par mois. Et c'est un élu de Droite. En réalité s'il respecte la loi, ses revenus politiques plafonnent à 16 ou 17.000 €. Ce qui est déjà mal.

Le cumul des mandats, le cumul des indemnités, l'écrêtement qui n'en est plus un, une loi qui à chaque fois est détournée au profit d'un élu, un code des collectivités qui laisse trop de marges… Collectivités locales, EPCI (Etablissement public de coopération intercommunale) SEM (Société d'économie mixte), SPLA (Société publique locale d'aménagement), syndicat mixte…

De vraies cavernes d'Ali Baba. Au fait c'est celui qui en prend le plus ou qui en prend le moins qui doit dénoncer les 40 voleurs ?

Jismy Ramoudou



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Lauret Daniel le 05/07/2011 08:04
Mèt ankor l'a passé ! Article courageux. La moralisation de la vie politique est une condition de la survie de la démocratie. La question des cumuls des mandats - et des indemnités - est de nature à expliquer l'addiction à la politique, l'accrochage aux fauteuils Louis XV et aux ors de la République. Je me trompe peut-être. Nous avons affaire à des Sur-Hommes capables de se démultiplier pour gérer plusieurs métiers à la fois. Ce qui justifie une démultiplication des salaires !

2.Posté par Paul(St Gilles) le 05/07/2011 14:37
Le cumul des indemnités et des avantages annexes est exagéré,inadmissible et comme vous le soulignez c'est "un manque de respect vis à vis de la population qui vit en dessous du seuil de pauvreté" .
Ce qui est davantage scandaleux,ce sont les élus fonctionnaires qui continuent de toucher la totalité de leurs salaires sans exercer leurs activités régulièrement et ce avec la "bénédiction" de leur hiérarchie .Il y a même le cas d'un chef d'établissement (Education Nationale) qui ne fait plus son boulot depuis près de 5ans,perçoit normalement ses revenus,dispose d'un logement de fonction (appartenant au Conseil Général) qu'il utilise comme permanence d'élu et non pas comme son habitation....Cela s'apparente à l'abus de biens publics !!!!!
Alors,ces élus de droite-gauche-centre connaissent-ils ce qu'est vraiment : l'éthique,la morale,la justice,le progrès social et/ou la solidarité, thèmes développés au cours de leurs campagnes électorales et bien mentionnées sur leur profession de foi !
C'est à vous journalistes,comme vous M Ramoudou,de nous informer ,éclairer,denoncer tous ces travers de nos politiques qui se servent et partagent des millions d'indemnités avant de remplir leur mission et d'assumer leurs activités au bénéfice de la population en général et des plus démunis en priorité .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit