sak ifé nout jordu ék nout demin

Jean-Hugues RATENON : A mes amis responsables politiques de Gauche


Politique
Dimanche 5 Février 2017

Nos idées, nos convictions, divergent ou convergent, qu'importe; mais nous devons toujours avoir en ligne de mire l'intérêt de toute la population.
Oui, cela ne me dérange pas que tu sois différent de moi ; bien au contraire cela nous enrichit et nous permet de rester éveillés.


JEAN-HUGUES RATENON CANDIDAT AUX ÉLECTIONS LÉGISLATIVES
JEAN-HUGUES RATENON CANDIDAT AUX ÉLECTIONS LÉGISLATIVES
L'élection présidentielle à venir sera lourde de conséquences et peu sont ceux qui maîtrisent vraiment l'avenir. C’est pourquoi chacun d’entre nous devra bien y réfléchir pour ne pas, encore une fois, se planter.
Si l'on croise les déçus de Sarkozy pour la période 2007 - 2012 et ceux de Hollande  pour 2012 - 2017, nous avons tous, à mon sens, un point commun : LA DÉCEPTION.

Dans ce contexte précis, beaucoup sont tentés par l'inconnu, avec d'un côté ceux qui souhaitent renverser la table en voulant voter Le Pen, et de l'autre ceux qui adhèrent à un phénomène de mode en choisissant Macron avec l'espoir d'un vrai changement.
Personne ne devrait blâmer ces électeurs, car le ras-le-bol est trop profond.
La compréhension et le respect sont donc de mise.
Pour la Gauche, Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon ont des orientations qui tiennent la route, les Verts sont suffisamment crédibles.
Les derniers sondages leur donnent à eux trois près de 28 % des intentions de vote. S'ils étaient unis, ils seraient quasiment en tête de cette présidentielle et sûrs d'acceder au second tour. 
Cela doit nous faire réfléchir… Bien réfléchir.

Rappelons aussi que Hamon a suffisamment démontré, pendant tout le mandat de Hollande, qu'il refusait cette politique qui servait peu l'intérêt des français. Son programme des primaires était en totale rupture avec la politique de ces cinq dernières années de gouvernance.
Face à la crise que traverse La Réunion, nous, forces de Gauche, ne devons-nous pas appuyer cette démarche de demande d'une union entre Mélenchon, Hamon et Jadot en vue du premier tour des présidentielles ?
Sur le plan national, nombreuses sont les actions de pétitions, de groupements de personnalités qui se font entendre avec des arguments crédibles allant dans ce sens.

A la Réunion, les forces de Gauche doivent faire valoir cette union sur la base d'un programme partagé et d’un vrai regard sur la Réunion. Ayons l'honnêteté d'avouer que la plupart d’entre nous vit très bien et très rares sont ceux qui ont des fins de mois difficiles ; ce qui n’est malheureusement pas le cas de la majorité des Réunionnais.
Cette vérité doit nous pousser à agir autrement, à être suffisamment lucides pour le faire uniquement dans l'intérêt de la population.
Nos visions sont-elles tellement éloignées que nous ne puissions pas vouloir cette union et travailler ensemble ? J'ai du mal à le croire.

Donnons de l'espoir au peuple réunionnais, car les injustices sociales sont de moins en moins supportables.

Jean-Hugues RATENON



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Bayoune le 06/02/2017 10:51
déclaration de Mr Ratenon qui semble ne pas être à une contradiction près.
" Ayons l'honnêteté d'avouer que la plupart d’entre NOUS? vit très bien et très rares sont ceux qui ont des fins de mois difficiles ; ce qui n’est malheureusement pas le cas de la majorité des Réunionnais. " Certainement j’ai dû mal comprendre ? Est ce que vous, vous avez compris quelque chose, oui peut-être une chose et son contraire, on peut comprendre que comme tous les politichiens parvenus, ils se prennent tous pour HenriIV qui sont à la recherche de leur cheval Blanc. Manifestement, rare sont les chômeurs qui peuvent se permettre d'être chef d'entreprise, mi vé dire patron d'une entreprise de nettoyage, qui s’invitent comme lui au Fouquet, restaurant huppé de la rue J. Aubert à Sindni !!! . Du coup, aux présidentielles, il va galopé comme jokey pour Hamon ou Mélanchon ses poulains, ces deux là seront son cheval blanc, konmsa li mètt pa son zèf ou sé zèf dann lo minm paniyé. Oubliye pa an 2012, il a fait pour Hollande, é nou wa lo réziltat... Opportuniste kan ou tiyin lo boug ou larg pa.


2.Posté par Dudule le 06/02/2017 11:32
Vous oubliez un point ,malheureusement essentiel, M.Ratenon! les ambitions personnelles de chaqu'un des 3 candidats.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue