sak ifé nout jordu ék nout demin

JC Comorassamy : "A quand le Pôle sanitaire ouest M. le ministre ?


Dans la presse
Lundi 16 Juillet 2012

"Monsieur le ministre, profitant de votre premier séjour en tant que Ministre sur notre Île de la Réunion. Surtout, votre visite à la grande commune de St-Paul, berceau de la population réunionnaise ainsi que la psychiatrie, que je souhaite mobiliser votre attention".


JC Comorassamy : "A quand le Pôle sanitaire ouest M. le ministre ?
"En effet, dimanche lorsque que vous serez à côté de ce sublime patrimoine, nommé cimetière Marin où nos grands poètes et tant d’autres se sont endormis. N’oubliez pas de jeter un regard, en face de ce cimetière.

Car une grotte historique existe, elle s’appelle encore "la grotte des premiers français". Aussi, un peu plus au Nord, à quelques dizaines de mètres de cette grotte, se dresse fièrement un hôpital colonial qui a été construit de 1764 à 1767, qui a hébergé soldats, marins, esclaves invalides où des aliénés…. hôpital, qui pouvait recueillir jusqu’à 200 malades, écrit-on.

Par la suite, ce bâtiment est devenu « l’asile » puis hôpital  psychiatrique. Aujourd’hui, ce vestige âgé près de deux siècles et demi, demeure un patrimoine historique pour l’ensemble des Réunionnais.

Parler de l’hôpital, est la transition toute trouvée pour vous exprimer de ce besoin urgent, d’un nouvel hôpital dans l’Ouest (le Pôle Sanitaire Ouest).

Il s’agit d’une coopération entre les deux hôpitaux publics le CHGM et l’EPSMR ainsi que des structures privées sur le même site à Cambaie.

Cette coopération sanitaire où chacun garderait ses spécificités en particulier la psychiatrie, correspond à un vrai besoin de santé publique pour ce territoire Ouest. Territoire composé de cinq communes d’une population de plus de 215 000 habitants.

Vous le savez M. le ministre, nos deux députés-maires, Mme Bello et M. Thierry Robert ainsi que la population Ouest, se sont mobilisés pour mettre la santé au cœur de la campagne présidentielle et des Législatives.

Aujourd’hui, avec en plus, la nomination de M. Gras comme chef de projet, sont autant d’ingrédients qui sont là, pour la concrétisation de cette nouvelle politique de santé sur ce territoire Ouest.

M. le ministre, nous comptons sur votre soutien, comme vous le dira Mme Bello et M. Thierry Robert, pour qu’enfin le Pôle sanitaire ouest, boucle ces derniers financements. C’est une manière peut-être de remettre la santé et la santé des réunionnais au cœur de ce quinquennat.

Avec mes respectueuses salutations M. le ministre, tout en vous souhaitant de découvrir cette petite parcelle de richesse historique  de la commune de St-Paul et de ma Réunion".

Courrier



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?