sak ifé nout jordu ék nout demin

Huguette BELLO : le masque tombe !


Politique
Mardi 24 Novembre 2015

Le 18 mars 2010, dans le Journal de l’Ile, Huguette Bello se drape de son plus beau manteau de vertu, et déclare, à propos de l’alliance entre le PCR et André Thien-Ah-Koon : « J’ai une éthique (…). Il doit y avoir une morale à la politique ». Et elle poursuit : « je fais appel à la mémoire des Réunionnais ».


Votre appel, Mme Bello, a été entendu, puisqu’effectivement nous nous rappelons de vos déclarations d’il y a cinq ans. Nous nous en rappelons, et aujourd’hui nous pouvons les confronter aux faits.

Vous parliez ainsi d’ « éthique », de « morale en politique ». Mais aujourd’hui, où sont ces principes, Mme Bello ? Vous vous présentez devant les Réunionnais avec comme second e liste, Gilbert Annette, le maire de Saint-Denis lourdement condamné par le passé, et dont les décisions aujourd’hui, que ce soit envers la station de lavage de voitures sur le boulevard Lancastel, dénoncée en son temps par Jean-Pierre Marchau, ou la cession contestable d’un terrain à prix défiant toute concurrence à un de ses adjoints sont plus que critiquables. 

Autre paradoxe : vous votez pour le non-cumul des mandats, mais là, alors que vous pourriez respecter votre engagement, vous décidez de postuler pour un nouveau mandat. Certes, la loi n’est pas encore applicable. Certes, vous n’êtes pas la seule dans ce cas, puisque d’autres que vous ont aussi voté pour cette loi et ne l’appliquent pourtant pas. 

Dès lors, alors que jusqu’à présent nous pouvions vous penser pour une femme de droiture, même quand nos idées étaient divergentes, nous voici obligés de nous rendre à l’évidence : vos principes sont à géométrie variable, et votre droiture « la fin devenue tor » !

Comment peut-on en conséquence continuer à vous croire, Mme Bello ? Comment peut-on vous croire quand vous promettez 30.000 emplois si vous êtes élue, alors que M Annette, votre alter ego, en avait déjà promis 40.000 dont les Réunionnais n’ont jamais vu la couleur ?

Comment peut-on croire que vous ferez du tourisme une priorité, alors que vous n’avez pas su gérer la crise requin à Saint-Paul, allant même jusqu’à faire montre de position « anti zorey », alors même que durant tout votre mandat, l’ancien hôtel le Maharani est resté comme une verrue à l’entrée de Boucan et que le Parc Hôtel du Maïdo n’a jamais rouvert ?

Comment peut-on croire que vous allez « entretenir un dialogue permanent avec les citoyens », alors que vous avez été incapable de le faire avec vos propres adjoints à la mairie de Saint-Paul, allant même jusqu’à envoyer des policiers municipaux déposer le retrait de délégation à Marie-Rose Gras en juin 2012 ?

Comment peut-on croire que vous allez réellement généraliser l’anglais dans les écoles primaires, alors que la loi en supprimant la clause de compétence générale vous l’interdit et qu’en outre vous ne l’avez même pas fait sur Saint-Paul où pourtant vous auriez pu le faire entant que maire ?

Comment peut-on vous croire quand vous dites que vous allez soutenir la production locale dans les cantines, alors que là encore, en tant que maire, vous n’avez rien fait et votre colistier ne fait pas grand-chose de plus ?

Comment peut-on vous croire quand vous nous dites que vous allez « faciliter l’accès des femmes à la formation professionnelle », sans autre précision qu’une simple déclaration de principe, alors que, en tant que députée, vous n’avez rien fait à ce sujet, et même, pire encore, vous avez imposé aux Réunionnais (via la Région et le Département) de payer le téléphone grave danger alors que cela relève d’une compétence de l’Etat ?

Et nous pourrions ainsi multiplier les exemples à l’infini.

La vérité est là, Mme Bello, elle est brute mais ne souffre d’aucune contestation : nous pensions que vous étiez une femme de parole ; nous réalisons que vous êtes une femme de paroleS, comme d’ailleurs l’ensemble de vos amis de Gauche. En 2010, vous aviez fait tomber la statue Vergès.
En 2015, c’est votre propre icône que vous avez brisé.

Porte parole de la Droite Sociale
Conseillère municipale d’opposition de Saint Denis

Faouzia VITRY



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Ouai le 25/11/2015 06:51
Entièrement d'accord avec cette dame, mais quand on monte au cocotier, il faut aussi les avoir propres. Il n'y a pas de mis en examen dans la "droite sociale"? Je pose la question.

2.Posté par Thierry le 28/11/2015 06:51 (depuis mobile)
Vulgarité,agressivité,pédanterie ..quelques traits de caractère de celle qui donne des leçons...à reflechir quand....miroir dit qui est la plus "belle"....

3.Posté par LE SOURIRE le 03/04/2016 23:46
Si bien dit et exact Faouzia, au moins tu as le courage d'écrire ce que beaucoup pense tout bas.

4.Posté par Vivien Durieux le 05/04/2016 18:30
"Comment peut-on croire que vous ferez du tourisme une priorité, alors que vous n’avez pas su gérer la crise requin à Saint-Paul, allant même jusqu’à faire montre de position « anti zorey », alors même que durant tout votre mandat, l’ancien hôtel le Maharani est resté comme une verrue à l’entrée de Boucan et que le Parc Hôtel du Maïdo n’a jamais rouvert ?" accuse Faouzia VITRY Conseillère Municipal d'Opposition à ST PAUL. Comme architecte du PARC HOTEL de MAÏDO un des 8 HOTELS que nous projetions "J ACCUSE" BELLO ,cousine de CARO de corruption…

5.Posté par FN-974 le 05/04/2016 18:56
LE FRONT NATIONL DE LA REUNION CONFIRME: Oui madame bélo est une MANIPULATRICE. Elle prétend défendre les femmes, et pourtant, à l'époque où elle était maire de Saint-Paul elle n'a pas hésité à faire écraser le modeste "mobil-home" ou vivait la petite Océane âgée de 6 ans et sa mère....j'oublie volontairement le papa et le frère d'Océane (8ans), sachant qu'elle déteste les hommes et que son racisme sélectif la pousse à faire semblant de défendre uniquement la gent féminine. N'ayant plus de toit, ces enfants Réunionnais ont dû quitter la Réunion pour retourner vivre chez leur Mamy en brousse Malgache. La vérité est que vous voulez manger à tous les râteliers madame bélo: d'un coté vous prétendez défendre la Femme mais de l'autre vous annoncez que certaines femmes doivent accepter la soumission à leur maître par le port du voile islamique ! Votre double face pour tenter de vous attirer davantage de voix ne vous honore pas madame ! Et l'électeur n'est pas dupe madame.
JCOB

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue