sak ifé nout jordu ék nout demin

Huguette BELLO : Signer pour Holcim entre les deux tours des municipales, pose question...


Politique
Lundi 23 Novembre 2015

La voix nasillarde de la vidéo d'Emmanuel SERAPHIN se veut pédagogique sur le compte facebook d'Huguette BELLO. Une odeur de pourriture fermentée entourerait désormais ce dossier...


Aujourd'hui, nous avons une copie du document, reproduis ci dessous, déposé le 18 mars 2014 et signé le 28 mars 2014 de la main de Lynda HOARAU…

Huguette BELLO fait intervenir Emmanuel SÉRAPHIN pour tenter de se défendre sur sa décision d’autorisation d’ouverture de carrière  signé le 28 mars comme l'atteste le document ci-dessus.

La vidéo de qualité médiocre commence ainsi : "Je tiens à rétablir la vérité, actuellement Didier ROBERT colporte un mensongeen disant que Huguette BELLO a signé une autorisation…"
Cette vidéo est consultable ici
https://www.facebook.com/1514688388804955/videos/1653046478302478/

Elle renchérit dans le mensonge ?

POURTANT 
L’arrêté signé en 2014 entre les deux tours des élections municipales après un record d'instruction de 10 jours.

Cet arrêté est valable pour une durée de 8 ans !

Huguette BELLO tente par la bouche d'Emmanuel SERAPHIN de faire croire que c’est pour faire des logements qu'elle a donné une autorisation de carrière alors que pourtant la destination est bien mentionnée : Chantier de la route du littoral.

Huguette BELLO ment... Comme son maître.... François Hollande...

Questions du jour

Pourquoi une instruction accélérée ?
Pourquoi une signature entre les deux tours ?
Y a t'il eu des arrangements ou des compensations ?
      Si oui, lesquels ?
Y a t'il eu des pressions ?
      Si oui, lesquelles ?

Y a t'il eu des "contreparties" en particulier pour la commune à ce piston sans précédent ?

Un fumet de pourriture fermentée entourerait cette signature ?
Sommes-nous en présence d'une nouvelle affaire politico-judiciaire ? 

Ne manquez pas la suite de cette "affaire" demain, ici même…

INFO REUNION



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Tilou le 23/11/2015 13:34
Mme Bello et son sous-fifre Séraphin ont déjà trompé les St-Paulois avec le PLU voté en 2012. Ils avaient promis d'étudier avec bienveillance la possibilité de déclasser des petits terrains des petits propriétaires et planteurs afin qu'ils puissent s'installer là où ils sont nés, ont grandi et ont des repères....Au final, 105 ha de terres agricoles ont été déclassés en faveur du plus gros aménageur foncier privé de la place! Zordi, banna y dit la pa cé, mèt encore!
Y fo fout' dehors ces carriéristes et vendèrs la cendre/ Arrêt roul à nous!

2.Posté par l''''observateur le 24/11/2015 07:27
Du grand n'importe quoi: d'abord, on accuse Mme Bello d'avoir signé l'autorisation d'exploitation d'exploitation de la carrière de Piton Défaud, alors que cette autorisation a été délivrée par le Préfet de la Réunion le 16 juin 2015. Comme le mensonge ne passe pas, on parle alors d'un...permis de construire pour la centrale à béton... La ficelle est un peu grosse, mais visiblement, on ne recule devant rien...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue