sak ifé nout jordu ék nout demin

Gérard Jeanneau : La NRL, quelle drôle de stratégie !


Politique
Jeudi 4 Juin 2015

Parlons de stratégie économique ! La NRL de Didier Robert est une parfaite absurdité, un gouffre financier, avec d'énormes pylônes qu'il faudra entretenir constamment à cause de l'érosion d'une mer souvent déchaînée, et on va déshabiller l'île pour habiller la mer. Maintenant il faut dénicher des carrières dans les bas, zones surpeuplées et d'une biodiversité très riche. Didier Robert a pour maxime : pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué. Quelle drôle de stratégie !


Et le plus simple, c'était le projet de Limagne, une route par La Montagne avec deux tunnels. Depuis la tragédie du Mont Blanc, on a fait de très gros progrès pour la sécurité, et on dispose de tunneliers remarquables pouvant à la fois creuser la roche dure comme la roche friable et consolider les parois au fur et à mesure de leur progression. Et l'île ne sera pas une île-gruyère : pas de carrières à ouvrir ou si  peu ! On peut même à la rigueur exploiter celles que Vergès a fait ouvrir pour la route des Tamarins, en zone sèche et pauvre !   

Et n'oublions pas que dans une dizaine d'années, on brûlera moins d'essence ou de fuel; les voitures électriques ou hybrides vont se multiplier. Le tout essence sera bientôt du passé ! Par ailleurs, Vergès a pu établir ses carrières dans les hauts, en zone sèche, sans faire grincer les dents des Verts. Mais on comprend la colère des opposants à la NRL, et ils sont nombreux, et de tout bord politique. Votre serviteur est du nombre et ne votera pas pour le pirate de notre siècle !

Le projet de Limagne, voilà la stratégie à adopter ! Et il n'est pas trop tard pour revenir à de meilleurs sentiments et pour montrer que l'on a enfin les pieds sur terre !

Mais pourquoi diable Didier Robert s'est-il fourré dans cette galère, lui crierait le clairvoyant Harpagon de Molière ?


Gérard Jeanneau



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par FRONT NATIONAL 974 le 05/06/2015 17:04
La réponse est fort simple Mr Gérard: Plus on peut faire cher, avec des multinationales et non pas avec des entreprises locales, PLUS LES RETROCOMMISSIONS SONT SÛRES ET GROSSES ( 5% minimum du contrat ).
Le projet que le bureau d'études du Front National a déposé dans les registres de l'enquête publique de 2012 prévoyait le taillage en escaliers géants de la falaise avec tous les avantages:
-* Les entreprises Réunionnaises, seules, étaient capables de le réaliser.
-* Le prix de revient est divisé par 4,5.
-* Tout le bénéfice engrangé par nos entreprises Réunionnaises auraient boosté l'économie de l'île dans tous les secteurs, donc l'emploi.
-* Notre soi-disant " patrimoine mondial " n'aurait pas été défiguré par cette future verrue en mer et ses horribles carrières.
-* La surface de reproduction des volatiles endémiques de la falaise aurait triplé.
-* Avec des paysagistes, on ne l'aurait plus appelée route du littoral, mais " La corniche fleurie ".
-* Tous les matériaux descendus de la falaise auraient permis de créer une 3ième voie pour transport ferroviaire.
-* L'ensemble voies routières et ferrées auraient été surélevées de 4 à 5 mètres de plus (hors de portée de la houle).
-* Les matériaux auraient permis de créer un petit port de pêche à la Grande Chaloupe.

SEUL BEMOL: PLUS OU PEU DE RETROCOMMISSIONS JCOB

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue