sak ifé nout jordu ék nout demin

Front de gauche : "Il y a urgence, sauvons le Pôle Sanitaire Ouest !"


Dans la presse
Mercredi 19 Septembre 2012

"Le Parti de Gauche, dans un souci permanent de promotion d’un service public de santé de qualité, souhaite apporter son soutien plein et entier au collectif de défense du projet de création du Pôle Sanitaire Ouest à la Réunion".


Front de gauche : "Il y a urgence, sauvons le Pôle Sanitaire Ouest !"
"Le mois de septembre est décisif, et doit aboutir à la confirmation et au choix du projet. Sans quoi c'est plus de 7 millions d'euros d'études qui seraient perdus et surtout un retard de plusieurs années pour la réalisation de ce projet d'hôpital indispensable.

Car la région Ouest est actuellement nettement sous dotée en possibilité d’hébergement hospitalier par rapport à la métropole (avec un nombre de lits par habitant 2 fois moindre) et au reste de la Réunion.

Le Sud et l'Est de l'île ont pu en partie rattraper leur retard. Mais la région Ouest, en explosion démographique permanente, a plus que besoin de ce nouvel hôpital (PSO), établissement à même de proposer à toute la population un service public de santé de qualité avec des services de pointe.

Les capacités d’hébergement hospitalier doivent également très vite augmenter pour répondre à la demande. Le site exigu et indigne de Gabriel Martin ne peut répondre à cette urgence !
 
Force est de constater encore une fois l’effet néfaste des Agences Régionales de Santé (ARS) sur nos possibilités d’accès aux soins, structures directement issues des réformes de l’État (RGPP) sarkozistes. Ces agences ne gèrent nos établissements de santé que dans une logique purement comptable, niant le coût social de cette politique et les situations de souffrance des citoyens réunionnais de l'ouest notamment.

L’État, le Service Public, se doit de garantir les conditions favorables à la santé de l'ensemble des Réunionnais. Pour le Front de Gauche, les ARS ne travaillent, dans les faits, qu’à la casse de l’hôpital public pour répondre à l’exigence aveugle de l’équilibre budgétaire et conduisent sans vergogne à la fermeture des services jugés non rentables et au blocage des investissements comme le PSO.

Le Front de Gauche souhaite promouvoir un service public de santé accessible à tous et de qualité, un système de santé qui remette l’Humain d’abord.

Patrick Loiseau



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?