sak ifé nout jordu ék nout demin

Fabrice Hoarau : "RSTA, pour qui roule la Droite ?"


Invité(e)
Mardi 30 Juillet 2013

"Après deux semaines de grève de la faim, Samuel Mouen va recommencer à s’alimenter. L'épreuve qu'il s'est infligé témoigne d'un courage indéniable, tant sur le plan physique que moral. Souhaitons que les conséquences ne soient pas irréversibles".


Fabrice Hoarau : "RSTA, pour qui roule la Droite ?"
"On pourrait dire : M. Mouen fait ses choix seul et doit les assumer, seul. Cela serait vrai, mais en partie seulement, car, si cette grève s’est poursuivie si longtemps, c’est parce qu’à un moment donné, certains politiques s’en sont mêlés, mobilisant leurs troupes. De quoi donner à M. Mouen l'impression qu'il était soutenu, et lui procurer le courage de continuer.

La vraie question : qui paye ?

Pourquoi pas, répondra-t-on ? Tout simplement parce que ceux qui ont entouré  M. Mouen ne « roulent » ni pour lui, ni pour les travailleurs, ni pour la population. Ils roulent pour eux-mêmes et ils roulent pour le patronat « rapiangue ». Car ne l'oublions pas : le RSTA est une conquête sociale arrachée par le peuple de gauche : associations, partis politiques, et surtout, syndicats, rassemblés dans le COSPAR.

Ceux qui prétendent aujourd’hui le « sauver » sont ceux qui hier se sont opposés à son entrée en vigueur. Ceux qui ont insisté pour que le RSTA soit « temporaire », et ont essayé systématiquement de torpiller toute avancée sociale. On pourrait répondre : « peu importe qu’ils aient changé d’avis, du moment que le RSTA est sauvé, ou qu'au moins, une mobilisation ait eu lieu ». Mais le problème, c'est qu’ils n’ont pas changé d’avis.

La question posée par le RSTA est : qui paye. Pour l’instant, c’est l’Etat. C’est à dire, tout le monde, et pas seulement ceux qui paient des impôts sur le revenu. N’oublions pas les impôts indirects :TVA, etc. L’Etat paie donc un complément de salaire aux salariés du privé. Traduisons : le contribuable (c’est à dire nous tous) paie un complément, à la place du patronat, bien qu'il s'agisse d'emplois dans le secteur privé. Le RSTA prend fin, après 5 mois de prolongation accordés par le Gouvernement.

L’Etat dit donc aux patrons, qui n’ont rien déboursé pendant plus de 3 ans : à votre tour de payer. Et comme il fallait s’y attendre, ce sont les élus de droite qui volent au secours du patronat, pour exiger que l’Etat, que vous et moi, continuions de payer.

Le patronat doit participer à l’effort collectif

On remarquera que parmi les soutiens à M. Mouen, il se trouve bon nombre de patrons qui, la semaine d’avant, demandaient à ne pas payer leurs dettes sociales et fiscales. Donc, si l’on résume, c’est le contribuable, le petit colon, qui devrait payer pour tout le monde : et pour les compléments de salaires, et pour les impayés des patrons.
 
Ce n’est pas ma conception. Je suis un homme de gauche, et je ne considère pas que les citoyens contribuables paient à la place de ceux qui engrangent des profits substantiels et sont, soit dit en passant, gavés de subventions publiques. Le patronat doit se soumettre à l’effort collectif, et il n’y a aucune raison que l’on cautionne ses privilèges.

Prenant en compte le RSA-Activité,  le RSTA ne concerne qu'une partie des salariés.  Cela ne tuera pas les patrons de mettre, pour une fois, la main à la poche en assurant à leur tour ce complément. Et j’ajoute il n’est pas très digne de la part des élus de droite de se servir de M. Mouen pour faire faire des économies à ceux qui ont déjà de l’argent.

J’aurais pu aller voir moi aussi M. Mouen à titre purement fraternel : il est le seul dans cette affaire à avoir pris des risques, et ceux qui le soutiennent vraiment, avec humanité, sont respectables. Je ne l’ai pas fait, pour ne pas rajouter à la confusion qu’on entretient sciemment, alors que le peuple a besoin de clarté. Et pour ne pas risquer de cautionner ceux qui font feu de tout bois pour redorer leur blason".
 

RSTA



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par onyx le 30/07/2013 12:19
tortue y voi pa sa ke !!!!

Mr Fabrice Hoarau ce " si cette grève s’est poursuivie si longtemps, c’est parce qu’à un moment donné, certains politiques s’en sont mêlés, mobilisant leurs troupes " il aurait été de bon ton de le faire passer à votre Papa ce message , car je crois l 'avoir vu avec ses troupes sur le Barachois ce Dimanche .

Concernant qui Paye sur le même registre .

" Ce n’est pas ma conception. Je suis un homme de gauche, et je ne considère pas que les citoyens contribuables paient à la place de ceux qui engrangent des profits substantiels et sont, soit dit en passant, gavés de subventions publiques " on aurait pu rajouter et pour ceux qui entraine les finances communales dans des proportions de déficit inconsidérés . CQFD

2.Posté par personne le 30/07/2013 14:53
Vous dites "le peuple a besoin de clarté ".
Vous dites que vous avez fait le choix de ne pas visiter M. Mouen pour ne pas rajouter de la confusion qui est entretenue par la présence des politiques...
Mais alors Dites-moi ce que faisait votre père à la tête d'une poignée de militants ce dimanche auprès de M. Moue ?
La conclusion de votre article me permets de dire que c'était tout simplement pour ne pas cautionner M. Hoarau Claude , votre père , qui fait feu de tout bois ; et que par ailleurs vous n'avez bien évidemment pas envie de lui redorer son blason...
Sans fâcherie...

3.Posté par Madjid le 30/07/2013 16:30
Je ne comprend pas trop les commentaires dessus.
Mr HOARAU Fabrice n'est pas obligé de penser come son papa non ? Ca montre plutôt son indépendance d'esprit c bien.

4.Posté par à post 3 le 30/07/2013 18:39
son indépendance d'esprit ??

qui paye la titularisation de tous les agents de la mairie de St Louis ??? une petite ville comme celle là avec presque autant de salarié qu'une grande ville comme st denis qui a 150.000 habitants...???

qui paye la masse salariale de cette mairie qui croule d'agents à ne rien faire (surtout pas nettoyer la ville en tout cas) M. Hoareau fils ??? il n'était pas le conseiller spécial de son père au cabinet ????

ça ne tuera pas les patrons de mettre la main à la poche, mais est ce que vous vous posez la question de savoir qui ça a tué de titulariser tout le monde... ??? ça ne serait pas les con-tribuables de la ville dans laquelle votre papa ne paye même pas d'impôts par hasard ??

Désolé, mais vous ne me convaincrez pas de votre indépendance.

c'est vraiment le ponpon..... !!!!!

5.Posté par André labeur le 30/07/2013 19:02
Si F. Hoarau pense comme son père, c'est un fils à papa qui a pas d'idée. Si F. Hoarau ne pense pas comme son père, c'est un fils à papa qui a des problèmes avec son papa. Dans les deux cas, F. Hoarau c'est pas bien. Ni son père.
Dans les deux cas ce genre de critique imbéciles ne sert que ceux qui veulent détourner l'attention de l'essentiel: ce que dit F. Hoarau.
Ne jamais discuter du fond mais jeter la boue sur quelqu'un: ce sont des méthodes qu'il faut cesser à la réunion et que nous ont trop habitués ces militants de droite, poussés par leur hiérarchie et un certain site quasi facho d'un ancien politique de saint denis raté..

6.Posté par maroco le 01/08/2013 18:05
Monsieur Hoarau, engagez vous AVANT, là ça donne un air de récupération, vous voulez surfer sur la vague. Pour ma part, monsieur MOUEN est un homme en mal de reconnaissance, il est prêt à tout pour qu'on parle de lui, il relève de la psychiatrie. Vous avez la parole car vous êtes le fils de, croyez moi ça ne suffira pas devant les électeurs ; si réelle élection et non pas biaisée par l’effarouchement et par l'achat de pauvres gens.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger