sak ifé nout jordu ék nout demin

"Eric Fruteau inéligible ? Une nouvelle donne à Saint-André ?"


Édito
Mardi 19 Mars 2013

"L'inéligibilité probable du maire en exercice dans cette ville de l'Est de La Réunion ouvre le jeu politique avec un caractère inattendu pour les prochaines échéances municipales".


"Eric Fruteau inéligible ? Une nouvelle donne à Saint-André ?"
"D'abord, si le Conseil Constitutionnel suit sa jurisprudence constante et déclare Eric Fruteau inéligible, le maire de Saint-André sera démissionnaire d'office et le Conseil municipal devra se choisir, en son sein, d'une nouvel exécutif. Qui sera alors intronisé maire ?

Si le jeu normal des institutions voudrait que ce soit le 1er adjoint qui succède au maire, le jeu politique est tout autre : Eric Fruteau fera-t-il un cadeau aussi important à Joe Bédier qui malgré ses qualités indéniables est resté très proche du PCR? Rien n'est moins sûr.

En effet, le futur maire « désigné » doit pouvoir respecter plusieurs critères :
- la capacité de se faire élire en mars 2014 par les électeurs
- avoir la loyauté nécessaire pour s'effacer après la période d'inéligibilité de Fruteau pour lui permettre de revenir
- s'affirmer comme militant du PLR, donc de promettre de rester fidèle à Huguette Bello et ne pas repartir au PCR.

Ce qui ne laisse la place qu'à très peu de prétendants. Et surtout ouvre une séquence non désirée à gauche : le bal des égo et des courtisans...

Ensuite, et ce n'est pas la moindre des choses, la dynamique s'est d'un coup renversé et on en revient au lendemain des régionales de 2010 : le retour en force d'un Jean Paul Virapoullé.

Jouant le faux candidat pour mieux se faire désirer, l'ancien Sénateur ne peut plus jouer à ce jeu. Surtout lorsque la décision sera connue. En effet, il devient le maire et le candidat naturel pour les Saint-Andréens, et pour une partie de la Droite.

S'il est sûr que JPV avait plus envie de faire durer le suspens afin d'apparaître comme celui que la Droite qui l'a évincé demande de revenir, cette pudeur de petit rancunier va vite s'effacer devant la réalité.

Celui que l'on a surnommé "le Tigre du Bengale" (pour sa capacité brutale à "tuer" ses adversaires) est trop fin politique et tacticien pour ne pas comprendre que tous les plans des uns et des autres, même le siens, deviennent caduques avec cette nouvelle donne politique que serait l'inéligibilité de son tombeur de 2008.

Enfin, cela ouvre une guerre idéologique intéressante dans les partis.

A gauche, le PCR peut s'estimer légitime à revenir dans le jeu, car l'inéligibilité de Fruteau dépersonnalise les scrutins à venir. Place donc au groupe, au collectif, à la solidarité, à la dialectique autour du chef martyr. Le PCR sait que Fruteau va devoir utiliser ces valeurs, ces symboles et ce langage qui sont la marque de fabrique du parti et de Vergès.

C'est l'ironie de l'histoire : le fils rebelle obligé de marcher dans les pas intellectuels des pères fondateurs. Le silence actuel du PLR, donc son incapacité à trouver une méthode et un discours dans l'action de résistance lors de moments difficiles, est surement jaugée du coté du Port et des militants communistes les plus aguerris.

A droite, la petite phrase de Cyrille Hamilcaro sur les ondes de Antenne Réunion Radio face à Pierrot Dupuy n'est pas passé inaperçu. A la question de Pierrot Dupuy "Que pensez-vous de la candidature de Jean Paul Virapoullé ?", le conseiller général de Saint-Louis a répondu : "Souhaitable" ! Quand on connait le sens de l'analyse de l'ancien proche de JPV, on sent bien qu'il envoie un signe et un message à Virapoullé :
- "si la Droite n'a pas obligatoirement besoin de toi, les Saint-Andréens et le débat d'idées (notamment lorsqu'on parle autonomie) ont besoin de toi" ;
- "si tu as préféré ton fils naturel (Jean Marie Virapoullé) et ton fils putatif (Thierry Sam-Chit-Chong) en sacrifiant ton fils spirituel (Cyrille Hamilcaro), ce dernier est le seul qui peut te rabibocher avec le reste de la Droite et qui peut se hisser intellectuellement à ton niveau" ;
- "si ton rejet de Serge Camatchy en 2008 a été en partie la cause de ta défaite, ce dernier n'est pas à la hauteur d'une telle conquête mais mérite mieux que le sort d'un paria".

Comme on le voit, Saint-André revient au centre du jeu politique car l'inéligibilité de Eric Fruteau risque d'être le séisme politique de 2013".

Mimose Parra, St-Leu



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par boudin cuit le 19/03/2013 08:32
Oté ou fé la boue avant la pluie! koman ou pé di alors que la justice la pa enkor donne son verdict que Fruteau sera inéligible! sa i vé dir ke ou fé pou son bann zadversaire. Alors que on pouvait penser que le journaliste devait respecter unminimum de neutralité ! en tou cas sé pa en vendant boudin cuit dann vent cochon !

2.Posté par ARRÊTE VIRA !!! le 19/03/2013 08:48
MR VIRAPOULLE vous voulez revenir c'est votre droit absolue. Après 40 ans vous avez été détrôner en 2008 les municipales, en 2010 les régionales, en 2011 les cantonales et en 2012 les présidentielles et les législatives. Tout simplement parce que vous n'étiez plus connecté à la réalité quotidienne. En 2008, les employés communaux ne se retrouvaient plus en vous comme le patron incontestable, vous avez voulu mener la même politique que Vergès en voulant imposer votre fils à tout prix, si nous sommes reconnaissant en vers vous en tant que Député, Sénateur Maire. La gestion de la mairie et la proximité avec le peuple, le problème de la jeunesse ne sont pas autant des sujets qui vous échappent. La preuve en 2012 vous étiez copain-coquin avec la gauche. Pendant que nous employés communaux, jeune famille de St André soutenaient votre famille politique.

3.Posté par 2014 CAMATCHY le 19/03/2013 08:52
Créole y mange pu la peau patates, à chaque élection li présente à li. LI sava et li revient. depuis 2008 la fini.
Mr VIRA ou la fait un travail avant, out l'heure la fini passé. Laisse la place pou CAMATCHY, qui avait fait TOUT pou ou.
Fruteau lé un accident de parcours, c'est tout !!!

4.Posté par TEGO le 19/03/2013 09:03
M. VIRAPOULLE J. Paul , TEGO pense savoir qu'il a réussi à mettre de l'H20 dans le vin !

5.Posté par ANIN le 19/03/2013 11:28
Tout le monde attend le verdict du conseil constitutionnel. Si le jeu redevient ouvert cela veut dire que Fruteau était indétrônable à Saint-André en 2014, même par JPV. La question le l'élection du maire sortant ne se pose donc pas s' il n'y a pas de sanction contre lui. Le jeu est-il pour autant ouvert à Saint-André, je ne le crois pas, les saint andréens ne veulent pas d'un retour des anciens que sont JPV et Camatchy, car la vraie question est de savoir : un retour pourquoi faire? après près de 40 ans d'une gestion calamiteuse, en termes de structures et d'infrastructures, Saint-André s'est retrouvé classé dans les dernières villes, et même comparée à une ville de l'ile maurice...qui depuis est même passée devant. Revenir ? pour à nouveau que les élus s'en mettent plein les poches ? Attendons tranquillement la décision du Conseil et nous verrons après pour les stratégies, et Eric FRUTEAU a encore de l'avenir à mon avis.

6.Posté par aroubani didier le 20/03/2013 00:55
Après 5 ans de mandat municipal je me rend compte que la vie politique est un long chemin de combat et justification permanente pour celui qui est pouvoir .Notre victoire en 2008 à déranger beaucoup d'habitude sur l'échiquier politique réunnionaise et cela dérange toujours, je n'ai jamais vue autant d'acharnement des leaders politiques Gauche comme Droite et mème se de son propre parti, sur un homme qui su les affrontés et leur dire leurs vériter en face.
Aujourd'hui on veux vraiment la peau d'ERIC FRUTEAU, on le salie, on l'insulte, on le méprise, tous sa parceque il a battu le leader de la droite. La mairie de Saint- André n'appatiens pas à ni à un homme ,ni à une famille, elle appartiens au peuple.
Quand je regarde la façon comment le recours à été déposer et pour le motif retenu,cela est grave , je me pose juste des question, pourquoi la commission électoral n'a pas pris en compte que la revue était un journal communal et qui ne concerne que notre ville ? Jusqu'ou peut on aller pour détruire un homme pour un mandat ?, Pourquoi c'est Vira qui à déposer ce recours ? A t-il peur de d'Eric Fruteau ? Seul l'avenir nous dira ! ne fesons pas la boue avant la pluie !
Je suis confiant, on est près quoi qu'il arrive, on a l'habitude des combats politique, il y a une équipe derrière lui qui est capable à prendre les responsabilités quoi qui se passera.
Quand je voie comment on se dèmene pour remettre Saint-André sur le droit chemin, et qu'on est arrivé à mettre les comptes municipales droit , et donné un sens à la vie municipal, je suis heureux de travailler pour l'intérét général, travailler pour ma ville.

7.Posté par st andré le 21/03/2013 08:04
bonjour , le seul problème c'est que vous avez été élue en 2008 avec l'étiquette PCR, zordi zot lé PLR ben en 2014 le vrai communiste va fé montre a zot mr l'élue cosa i veu dire TRAHIZON , mett dans zot téte si PCR de st andré i vaux 15% ben léna assez pou envoie a ou fé l'atlétisme hein cosa ou dit ou didier?? zamé zot oré pense sa hein mr PLR!!!!!!!!!

8.Posté par boulon le 21/03/2013 16:34
Je me permets en toute humilité de rappeler à Didier cette pensée d'ALAIN:
"L'orthographe est de respect ; c'est une sorte de politesse"

9.Posté par Jean-Claude OTTO-BRUC le 21/03/2013 21:07
Un élu qui s'accapare d'un mandat en trichant et en rentrant par la grande porte doit être sorti au plus tôt par la fenêtre ! C'est une question de "moralité politique". Jean-Claude

10.Posté par Aroubani Didier le 22/03/2013 01:29
Je tiens à vous répondre quand mème sur vos propos, pour "st andré" je vous dirai simplement que je fait toujours de l'athlétisme je suis aussi arbitre de foot pour votre gouverne et le sport c'est toujours bon pour la santé peut etre vous devriez vous mèttre je peux vous donner encore une leçon si vous le désier, quand on me dit TRAHIZON, celà me fait rappeller qui nous à dit une époque de voter "CHIRAC" qui nous dit de voter "TAK" qui nous à dit de voter "SINIMALE "ou se trouve la trahison, on emploie des mot qui dépasse la vérite. Donc si je comprend bien le parti veut un retour de la Droite à Saint-André !Bien je vois que vous etre dans la vengance! c'est bien! il faut continuer, mais moi cela n'est pas ma tasse de thé ! je suis là pour la population de saint-andré et non pour un parti .
A une époque certain militant on traiter de traite mon père et ma famille, je ne l'ai pas oublié puisque quand j'ai eu mon prémier travail dans mon club d'athlétisme en contrat jeune en tant éducateur sportif, le pire c'est quand j'ai demandé à certain menbre du parti de m'aider pour avoir un emploi on ma dit en plein figure que l'on ne me connaisse pas, AROUBANI on connais pas ! c'est qui ?
Je le dit le parti ma toujours manquer de respect surtout à mon père, qu'a fait le parti quand on c'est caillassé la maison , qu'a fait le parti quand mon père c'est fait frapper par les nervis " RIEN", venir me faire une leçon de respet aujourd'hui , de votre part c'est fort de café .
Mon adversaire aujoud'hui c'est la droite et non les gens de gauche dont le PCR, vous avez décidé de tout faire pour qu'ERIC perde la mairie c'est votre choix je le respecte ,quelque soit la décison du pleuple je le respecterai mais j'ai encore plusieur année de politique devant moi , je m'arrète pas à un mandat électif, il y a aussi le militantif . Seul l'avenir nous dira . DIDIER AROUBANI

11.Posté par ST ANDRE le 22/03/2013 21:29
didier, mi di a ou seulement le peuple communiste PCR la vote pou mette a ou et les otres la !!!!!!!l Le peuple communiste de st andré va tire a zot la en 2014 et la zot sera PLR tkt pas pour sa ,que se soit la droite on san fou mais les traite dehors !!!! tkt i reste un ans pou gagne indeminité mange tjour gras .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit