sak ifé nout jordu ék nout demin

Eric Fruteau (Pour La Réunion) : "Je n'ai trahi personne"


Invité(e)
Mercredi 30 Janvier 2013

Le maire de Saint-André se tient à sa ligne de conduite : éviter "toute polémique". Surtout avec le PCR. L'idéologie de Gauche chevillée au corps, les valeurs communistes, héritage inestimable, et la volonté d'apporter sa pierre à l'édification d'un projet de développement économique et social pour La Réunion, Eric Fruteau est tout aussi exigeant sur l'attitude. Question de respect et de dignité.


Eric Fruteau (Pour La Réunion) : "Je n'ai trahi personne"
Eric Fruteau et le PCR, c'est fini ! Le long processus de séparation s'est accéléré à l'issue des élections législatives de 2012. La stratégie complexe et ambiguë sur au moins deux circonscriptions, a formalisé une rupture commencée depuis 2008. "C'était une question de survie" selon son entourage. "Trahison" a souvent écrit "Témoignages". Son septième adjoint Jacky The Seng a repris le terme. "Je n'ai trahi personne", précise l'intéressé.

Le maire de Saint-André s'impose "la bonne attitude". "La création d'une section PCR à Saint-André, ne me regarde pas. Je ne me positionne pas par rapport aux autres, mais par rapport à mes valeurs, mes convictions et mon engagement. Que ce soit à Saint-André ou au sein du PLR (Pour La Réunion), nous travaillons pour faire émerger un projet de développement économique et social pour La Réunion. Cela exige une forte implication".

Samedi à sa permanence électorale, le membre du bureau politique du PLR a affirmé sa capacité et la nécessite de faire la part des choses. "Tous les conseillers municipaux de la majorité, ne sont pas dans le PLR. C'est naturel. Tous ne sont pas de Gauche. Lorsque j'ai fait ma liste en 2008, je l'ai fait sous le signe du rassemblement le plus large, il y a également des gens de Droite. Ils se sont engagés sur un projet municipal, pas sur le projet du PLR".

Cette attitude sera mise à rude épreuve cette année. Jacky The Seng, secrétaire de section du PCR, s'est déjà exprimé en des termes acides dans le Journal de l'île. Il reproche au maire de vouloir l'écarter. L'édile maintient sa ligne de conduite. "Il est traité comme tous les autres membres du Conseil municipal". Le fond et la forme.

S'il est évident que la forme révèlera le fond au fil des mois et à l'approche de l'échéant des Municipales 2014, Eric Fruteau garde un atout essentiel dans sa manche. Il est le seul maître de son destin...




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par TEGO le 30/01/2013 06:52
" Eric Fruteau (Pour La Réunion) : "Je n'ai trahi personne" marmaille la fé ke des erreurs stratégiques en politique .... On trahit tjrs un autre en politique la preuve , sans l'appareil du PCR , sans son leader , TEGO ne voit pas et comment il aurait pu être Maire , conseiller Général de Saint André , Pdt de la CIREST etc ... On dira qu'il s'est fait tout seul parce que il y aura tjrs qq esprits chagrins pour dire le contraire !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger