sak ifé nout jordu ék nout demin

Entre-Deux : Où va Bachil Valy ?


Politique
Vendredi 17 Avril 2015

Le conseil municipal de l'Entre-deux, s'est déroulé, le 15 avril 2015. A l’ordre du jour, vote du budget primitif , comme annoncé lors des orientations budgétaires, pas augmentation des impôts concernant la taxe d'habitation 16,16 % ; taxe foncières Bâties 26,20 % ; taxes foncières non bâties 29,40 %.


image d'archives - Atidamba 2014
image d'archives - Atidamba 2014
Le budget globale passe de 16 875 418 à  12 099 593.
L'affaire 0013 a été consacrée à la création d'une Société Publique Locale (SPL) Petites Enfance entre les deux actionnaires : les communes du Tampon et de l'Entre-Deux. Des réponses évasives de la part du maire, aux interrogations de l’opposition ont montré que le premier magistrat  ne semblait pas maîtriser le sujet. La raison avancée par ce dernier est que  « le Conseil Général ne finance plus les crèches »
Aucune information quant à la gestion de cette nouvelle société, sur son fonctionnement, ses motivations  et surtout l'apport financier de la municipalité de l'Entre-deux. Toutefois la mise de 15 000 € sera nécessaire à la constitution du capital.
Nous rejoignons là, les élus du Tampon qui évoquaient leur inquiétude dans la presse du 08 mars  dernier lors du vote de cette même affaire au conseil municipal du Tampon.
L'Entre-Deux est doté de deux structures de petite enfance gérées en association. Certes le nombre de places est insuffisant mais ne justifie en rien la création d'une SPL.
Le  maire n'étant  pas parvenu  à  nous convaincre, nous avons voté contre cette affaire. Une élue de la majorité nous a rejoint sur ce vote.
Nous appelons à la raison Bachil Valy en cette période de restriction budgétaire.  A vouloir être le béni oui oui du maire du Tampon en le suivant les yeux fermés ; notre commune risque d’être entraînée dans ce gouffre financier. Il y aurait-il une raison cachée qui pousserait le maire de notre commune à refuser de voir la réalité en face ? Il y aurait-il d’autre mandat à inventer et à convoiter ? La question mérite d’être posée. Qui sera le Président Directeur Général de cette SPL. 
 Entre-Deuxiens vous avez sûrement la réponse !

Conseillers municipaux de l’opposition

Jean-Pierre CLAIN - Marie-Josée RIVIERE



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par VIVE LA DICTATURE TAKIENNE le 17/04/2015 09:09 (depuis mobile)
TAK est en train de rouler les entre-deuxiens !

Valy c''est un ti toutou ! A moins que TAK ai des secrets gardés sur le maire de l''entre -2 ! Valy à peut être les mains liés et TAK fait ce qu''il veut avec sa marionnette !

2.Posté par foditoute le 17/04/2015 14:28
Après avoir mis le conseil général en faillite, Bachil VALY s'amuse aujourd'hui avec ce qui lui reste entre les mains c'est à dire
la commune de l'Entre-Deux, la course aux indemnités perdues est lancée!
quand une porte se ferme, rien ne l'empêche de passer par la fenêtre.
L'opposition tape là où ça mal et c'est tant mieux, la population est en droit de savoir que leur cher maire Bachil VALY est en train de se préparer une place dorée en misouk de président de cette SPL aux frais de chaque administrés, elle aussi en droit de savoir que le poste de directeur de cette SPL sera assuré par quelqu'un déjà connu pour avoir en mis en faillite une crèche au Tampon et qui se trouve actuellement directeur de la CASUD . Tout ceci annonce rien de bon pour la commune, d'ailleurs nous avons l'exemple depuis peu de SUDEAU qui réserve des surprises à de nombreux abonnés et ce n'est qu'un début...

3.Posté par MoinMiDi le 17/04/2015 21:47
Quoi ? Une baisse de 28% du budget ? Presque 5 Millions d'euros en moins ? Là y sa faire pitiè là ! Et avec ça lu sa fé un SPL ? Avec quel argent ? Po met qui a la tête ? Non franchement po l'Entre-Deux, lu na intérêt met à lu bien avec Didier, si non mi wa pas lu du tout comment lu va faire po aide sa polulation la vote po lu à 72%. Peut-être que lu va paye zot facture de l'EAU... en attendant de hausser les impôts... un p'tit peu plus tard...

4.Posté par KTA-Strophe le 18/04/2015 07:53
Toujours en eaux troubles à l'Entre-Deux, nos élus seront toujours entre-deux, mais surtout Entre-Eux. Comme les anguilles ils virvoltent, un coup à droite, un coup à gauche ... Un coup en haut, un coup en bas... Pour mieux filer sous la roche... cacher le butin ... En eaux trouble, toujours entre-eux à Entre-Deux.

5.Posté par fondecoeur le 18/04/2015 09:19
Ici la population y TAKe la bouche, le conseil municipal y aVALYse toutes les couillonisses le maire.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue