sak ifé nout jordu ék nout demin

"En avoir ou pas"


Courrier des Lecteurs
Mardi 17 Mai 2011

Même s'il s'agit d'un complot, ourdi par la droite pour disqualifier la personnalité “de gauche” la mieux placée dans les sondages pour l'emporter aux élections présidentielles, on doit s'interroger sur la déplorable mésaventure arrivée au président du fonds monétaire international.


"En avoir ou pas"

Quel est le profil qui prédomine dans le monde sur la personnalité la mieux à même de diriger un groupe de primates ? Il semble bien que ce soit encore aujourd'hui le mâle dominant qui l'emporte haut la main, et par mâle dominant il faut bien entendre le lapin le plus chaud à même d'exercer le droit de cuissage le plus large sur la population femelle.

Chirac a eu la triste réputation de déshonorer les dames en trois minutes douche comprise, et il a été élu et réélu. Berlusconi est un satyre porté sur les mineures, et il a été élu et réélu. Zulma a été convaincu de viol, et il est président d'Afrique du Sud. Et pour être désigné à la candidature de l'élection présidentielle américaine il semblerait qu'il vaut mieux avoir l'handicap d'être noir que celui d'être une femme.

Malgré les milliers d'années passées, on a parfois le sentiment qu'il est bien présomptueux de prétendre être passé du stade de l'Homo erectus à celui d'Homo sapiens. Pourtant c'est possible, il y a même certains pays qui vont jusqu'à placer une femme à leur tête, et pas nécessairement une reine de beauté.



Jean-Pierre Espéret



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Mars 2014 - 09:48 "L’arrogant mépris de Gilbert Annette !"