sak ifé nout jordu ék nout demin

"Emploi, chômage, vie chère, logement : les réponses ne viendront pas des seuls politiques".


Dans la presse
Jeudi 6 Septembre 2012

"Nou lé kapab ? Si votre réponse est oui , alors n'hésitez plus , battons nous ensemble , rassemblons nos forces , mobilisons-nous ensemble !
Soyons tous solidaires des travailleurs privés d'emploi , solidaires des pauvres , solidaires des exclus , des mal logés et/ou des demandeurs de logement... Nou lè kapab ? Faisons-le , réagissons ensemble , le dire ne suffit pas ! …"
 


"Emploi, chômage, vie chère, logement : les réponses ne viendront pas des seuls politiques".
"Qui a dit que " la critique est facile et l'art difficile " ? Il ne croyait pas si bien dire ... Nou lè kapab ? Alors , pourquoi les amis d'hier ne sont le plus aujourd'hui ? Les camarades d'hier, adversaires aujourd'hui ?  Regardez le mangé-cochon ici ou là , les alliances zambrocal par ci, ceux qui déchirent leurs cartes par là, d'autres ont tué le père ou la mère pour prendre la place.... , les exemples ne manquent pas à gauche , comme à droite ,  pardonnez du peu !
 
Nous avons viré Nicolas Sarkozy : François Hollande fera-t-il mieux ? Y aurait - il moins de pauvres ? Moins de chômeurs ? IL est encore trop tôt pour y répondre mais pas trop  tard pour prendre date et surtout examiner les pistes qu'il suggère pour en sortir n'est ce pas ?
 
je ne suis pas de ceux qui se demandent si Nicolas Sarkozy avait raison ou pas ; je ne suis pas de ceux qui attendent des miracles par ce que je sais , par expérience, que les miracles contreviennent aux intérêts des hommes politiques et que de ce point de vue , je préfère resté rationnel.
 
Et ce n'est pas dire que les promesses ne sont pas compatibles avec les attentes de la population  : au contraire, elles sont les signes que les électeurs apprécient durant les campagnes électorales.
 
Croyez-vous aux promesses de campagne ? Personnellement , que répondez-vous ?
 
Trois millions de chômeurs en France, 130.000 à La Réunion, qu'est ce que cela vous inspire ? Croyez-vous aux promesses électorales ? Peut être hésiteriez-vous à dire : "j'y crois" , de peur de passer pour un opposant ou un ignorant ? Beaucoup réagissent comme vous, et c'est compréhensible ; ou bien , vous êtes convaincu que des hommes politiques vertueux , ça n'existe pas ?

Vous croyez aux promesses de François HOLLANDE comme la grande majorité des réunion nais qui ont voté pour lui , vous êtes aussi persuadé qu'il les mettra en oeuvre d'ici la fin de son mandat ... , je le comprends fort bien : mais est ce suffisant pour ne pas l'inciter à agir vite et bien ?
 
Il y a peut être ceux qui répondent autrement, par ce que cela les indiffère n'est ce pas ?  Que répondez-vous personnellement ?
 
Trouvez l'erreur !
 
Dans ma courte vie , des miracles en politique , je n'en vois pas.  Et mes amis d'hier , ne sont pas pas forcément les mêmes comme dit l'autre...  Regardez par le palais de la source ou par la pyramide inversée ! Trouvez l'erreur !
 
Emploi, chômage , pauvreté , les réponses ne viendront pas des seuls politiques... Chômeurs, précaires , pauvres , vous êtes la plus grande armée de France et de l'outre mer: organisez-vous , défendez-vos intérêts , réveillez-vous : Votre participation est plus que souhaitée !
 
On peut multiplier les antagonismes , les débats de boutiquiers , les querelles gauche-droite , rien n'y fera sans votre participation effective .. Réveillez-vous ...  Prenez votre place , rien que votre place , mais bien toute votre place !
 
Oui , les hommes politiques sont incapables de s'unir comme un seul homme pour parler d'une seule voix : et vous ? Zot Lè kapab ?
 
Si votre réponse est oui , 0692 38 97 22 : soyons solidaires des laissés pour compte, soyons solidaires des pauvres, soyons solidaires des chômeurs et des exclus !"

Samuel Mouen



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Paul le 07/09/2012 01:28
Si on partageait le travail
Il ne faut pas se faire d’illusion le chômage augmente continuellement et aucun parti ne parviendra à arrêter sa lancée. Le principe de prendre l’argent de celui qui travaille pour donner à celui qui ne travaille pas n’est pas très bien perçus. Les chômeurs ont le sentiment d’être rejeté par la société. Pourtant des solutions existes On pourrait partager le travail pourquoi ne pas embaucher deux personnes sur un même poste, et les faire travailler à mi-temps. Un jour sur deux, une semaine sur deux ou un mois sur deux. De cette façon il n’y aurait plus de chômeurs.et chacun pourra gagner sa vie dignement. D’un autre côté en cas d’absence pour maladie ou autre l’un pourrait travailler à temps plein pendant ce laps de temps, et l’autre récupérer plus tard sans perte de salaire. Ce serait certainement intéressant pour le patron qui ne serait pas pénalisé pour le temps perdu et pas la peine de chercher de remplaçant. Pour la sécu aussi ça pourrait être une aubaine pas la peine de rembourser les congés maladie si la personne peut récupérer ses absences sur des périodes courtes. Bien sur celui qui touche 1000 euros aurait du mal à vivre avec la moitié d’un salaire mais l’état pourrait apporter un complément. D’ailleurs il y a bien des petits malins qui s’arrangent pour travailler un certain temps juste nécessaire pour toucher les ASSEDIC et se reposer après. Je pense même que des gens qui on des salaires suffisants aimeraient travailler de cette façon et profiter un peu plus de la vie. Je pense que mon idée mérite réflexion et que les politiciens réfléchissent un peu plus sur cette possibilité, ça pourrait être mieux que les 35heures.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?