sak ifé nout jordu ék nout demin

Donner un autre visage à l'islam


Politique
Mercredi 29 Juillet 2015

A Dakar, une conférence interafricaine passée presque inaperçue se penche sur le dialogue des communautés.



A l'heure où la Turquie, héritière de l'Empire ottoman, bombarde les positions de Daech et des Kurdes du PKK, Dakar accueille depuis hier et jusqu'à samedi une conférence internationale sur « l'islam et la paix ».

Cinq cents participants étaient attendus hier, « savants, universitaires, guides spirituels, décideurs politiques régionaux » tous « militants et acteurs de la paix ». L'expansion du terrorisme, jusqu'en lisière du Sénégal, désormais, et la progression du fondamentalisme dans ses frontières sont au coeur des échanges placés sous le double patronage du sultan du Maroc et du président sénégalais Macky Sall.

État interethnique et pluriconfessionnel comme de très nombreux pays africains, le Sénégal qui semble avoir abouti sa transition démocratique, veut être la vitrine de cette « nouvelle Afrique » à laquelle l'Occident qui la redécouvre attache tant de promesses.

L'éducation, le développement économique et social partagés sont sans doute les préalables à cette société plurielle et pacifiée dont le colloque dakarois fait son sujet. Plusieurs ateliers envisagent de s'y pencher, abordant aussi le statut des femmes. Vaste sujet.

Centre Presse

Info Run



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue