inforeunion : l'info politique de l'ile de La Réunion - Océan Indien
Ce qui fait la vie de la cité…
Invité(e)

Didier Robert : la route du Littoral, son (tram-)train pour les Régionales de 2015

Samedi 15 Décembre 2012

Le président de la Région Réunion a gagné en dimension. Sans conteste dans l'hémicycle, il est le patron. Sa majorité fait montre d'une solidarité sans faille lorsque les critiques se multiplient sur la gestion régionale. Il a la maîtrise de ses émotions et de ses dossiers. Il s'évertue à répondre à toutes les questions. Il défend avec conviction la route du Littoral. A tort ou à raison. Car, c'est sans doute sur les avancées de ce dossier que se joueront aussi, les Régionales 2015.



Didier Robert  : la route du Littoral, son (tram-)train pour les Régionales de 2015
L'Alliance a été une formatrice hors-pair pour Didier Robert, dans l'apprentissage du contrôle de soi et de la maîtrise des émotions. Hier, le président de la Région Réunion a montré un savoir être éloquent. C'est avec tact et fermeté qu'il a répondu à Camille Sudre, suite à sa proposition d'un "audit" de la Chambre régionale des comptes, et la proposition d'abandonner toute rémunération à la SPLA Maraïna. "La CRC travaille déjà sur la période 2006-2012, je ne peux pas la saisir une deuxième fois".

Cette réponse a précédé, l'appel à la solidarité sur le budget primitif 2013. Critiqué par les différentes composantes de l'opposition, le BP 2013 a été aussi l'occasion pour Didier Robert de tester sa capacité et sa force de persuasion et de rassemblement au delà de sa majorité. C'est à ce moment qu'il a commis un impair. "Ce sont sont les mêmes rengaines que l'on entend depuis deux ans". Comme préambule à un appel au consensus, c'était raté. Soyons objectif, avec ou sans cette "bévue", cela n'aurait rien changé au vote.

Le budget primitif 2013 a été voté à la majorité. L'Alliance sans Aline Murin-Hoarau a voté contre. Le PS, Aline Murin-Hoarau, Michel Lagourgue, et Philippe Jean-Pierre se sont abstenus. Qu'importe, l'exercice a été dans l'ensemble réussi. Et, il montre aussi que Didier Robert s'inscrit déjà dans la perspective d'un deuxième mandat. Il a deux ans pour passer de chef d'un mouvement "La Réunion en confiance" au statut d'un président à la dimension politique incontestée.

Catherine Gaud a raison lorsqu'elle parle de la communication et des moyens. La communication va devenir plus complexe, car il ne s'agira plus d'informer, de communiquer et de répondre à l'opposition, il s'agira surtout d'augmenter la dimension politique du président en exercice.

La dimension politique, tout un programme. Le démarrage et l'avancée des travaux de la route du Littoral, l'activité économique que va générer le projet, les emplois directs et indirects créés, la relance du BTP… Didier Robert va donner un socle et des exemples pratiques à sa dimension politique. C'était le cas avec la route des Tamarins sous la mandature de Paul Vergès. L'actuel président de la Région Réunion devra tout de même veiller à ce que cette route du Littoral ne se transforme pas en un tram-train, un piège à grande vitesse...





Les commentaires

1.Posté par jo le 15/12/2012 09:17
Faux Jismy !
Analyse bidon. Car si la victoire au Régionales se jouait sur un bilan, P Vergés aurait été réélu.....
Et méme complétement bidon ton argument, car de Bilan Didier"déficit"Robert n'en a pas justement !
Ah si, il a un bilan: lui et son pote Riviére sont en train de siphoner les comptes de la SPLA Maraina.

2.Posté par citoyen974 le 15/12/2012 09:22
C un budget risqué, électoraliste (pop version feuille de tôle moderne) et non de développement de l'avenir.
et si un coup de houle fait tomber un pilier de la houle ce sera comme pour GAMEDE avec le PONT RIVIERE ST ETIENNE !>>> résultat le viaduc de 1,6 Md à la mer!
tant d'argent sur ce projet de route est une folie, anti développement durable, un caprice d'enfant gâté !
le Président est un enfant gâté à vouloir s'obstiner et refuser d'admettre la réalité technique du dossier.
revenons au TRAM TRAIN en l'améliorant de ses défauts.
Le président est un enfant gâté à vouloir s'obstiner à toucher des milliers d'euros à la SPLA d'ailleurs dirigée par son directeur de campagne Gilbert Rivière c vous dire à quoi elle sert !
Le président est un enfant gâté à vouloir s'obstiner à maintenir la famillocratie à la SR21 dirigée par son cousin germain Gaston Bigey sans compter ses compagnons de jeux, sudistes, EMPR....
Que font la SPLA et la SR21? quelles actions? quels budget? quel résultats? quelles rémunérations des dirigeants? ce sont des structures publiques nous avons droit à la transparence. Nous avons besoin de vos Investigations messieurs les journalistes et non pas de la glorification d'un président à petite envergure dans ses actions, sauf en communication où il révèle sa grandeur !

3.Posté par Quel despotisme ! le 15/12/2012 11:36
Le cabinet métropolitain Legrand est embauché par la Région Réunion à 450 000 € pour étudier l'évolution de l'octroi de mer. Comme si les Réunionnais étaient des crétins notoirement incapables de traiter ce genre de dossier pour une somme infiniment moindre.
La route du littoral nouvelle formule est une aberration du point de vue du sens, de la sécurité et de la dépense.
1, 6 milliard annoncé et, au final, pareille aventure coûterait 3 milliards d'euros.
La consultation publique a été truquée puisque les autres propositions ont été écartes d'un revers de la main.
Quant à l'emploi, ce sont les entreprises métropolitaines qui auraient les plus grosses parts de ce gâteau économique en laissant tout juste quelques miettes aux entreprises réunionnaises.
M. Robert et son équipe font preuve d'une étonnante surdité face aux critiques nombreuses et avisées qui lui sont adressées.
C'est le début d'un despotisme peu éclairé !
Armand GUNET
Président
"Réagissons !"

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






Derniers commentaires

Les Dernières News













Les plus populaires