sak ifé nout jordu ék nout demin

Didier Robert Président de la Région Réunion Communique


Politique
Jeudi 26 Mars 2015

​Depuis 2012, les annonces du Gouvernement se multiplient sur la politique du Logement. La réalité est inquiétante et ne peut être passée sous silence : l'objectif du Gouvernement de construire 500.000 logements par an n'est pas atteint et les mesures assassines impactent directement les plus fragiles sans aucune réaction des parlementaires de gauche.


Le dernier projet de loi de finances a acté la suppression des aides à la location-accession qui permettaient aux personnes les moins aisées d’accéder à la propriété de leur logement. Au Sénat nous nous sommes opposés à cette disposition et l'avons supprimée, cette mesure injuste a été réintroduite par la majorité socialiste à l’ Assemblée Nationale.

A La Réunion, le recul insupportable du Gouvernement PS.

A La Réunion, la diminution des aides de l’Etat sur le foncier (FRAFU) et la diminution de 10 millions d’euros de la Ligne Budgétaire Unique, qui finance le logement social, sont un véritable coup dur, à la fois pour les familles, et les entreprises. Une attitude qui révèle encore une fois le double discours du Gouvernement.

Au niveau local, les collectivités subissent les baisses de dotations de l’État. En tant que Président de Région, j'ai pris mes responsabilités en portant, au-delà de nos champs de compétence, un plan d'action pour ne pas mettre le territoire dans une situation catastrophique. L'exemple du logement est très illustratif et très systématique de la politique de casse du Gouvernement.

J'ai de nouveau interpellé la Ministre des Outre-Mer sur la position de l’État sur cette question essentielle du logement à La Réunion en lui rappelant l'intervention de la Région : > la mise en place dès 2010 un Plan de Relance aux Communes (de 300 M€) pour relancer l'activité dans le BTP,

> la signature avec l'Etat d'un protocole (en 2012) pour abonder le FRAFU Aménagement à vocation sociale à hauteur d'environ 22 M€ pour 2 000 logements sociaux. Par ailleurs, la Région a décidé d'intervenir en garantie d'emprunt avec la CDC à hauteur de 7,5 %. A fin 2014 c'est un volume de prêt de 164 M€ qui aura été garanti pour produire 1 600 logements. Plus que jamais il est primordial, alors que le foncier se raréfie, de favoriser d’une part la rénovation des logements par des investissements gouvernementaux adaptés, et d’autre part d’avoir une politique véritablement incitative pour permettre l’accession à la propriété au plus grand nombre.
Le Gouvernement ne peut se défausser sur ces questions et tromper les Réunionnais.

Didier ROBERT



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par DANRUN le 26/03/2015 08:39
Didiot ROBERT ne fait que ça , réponse aux élections régionales d'ici décembre

2.Posté par J''''adore le 26/03/2015 11:12
Allez Président met encore na pas c. J'adore le Président de Région. Vous avez raison le gouvernement est nul. Il n'a pris jusqu' à présent aucune mesure dans l'intérêt général; il ne travaille pas pour les lus précaires, tous des incapables. Je vous verrai bien Ministre demain ou Président de la République, vous en avez le charisme. C'est tout le meilleur que je vous souhaite.

3.Posté par manitou le 26/03/2015 14:27
Continuez comme monsieur le président !
il faut virer la gauche du pouvoir !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue