sak ifé nout jordu ék nout demin

Didier Robert : "Objectif Réunion n'est pas en compétition avec l'UMP, je serai aux côtés de l'UMP…"


Édito
Jeudi 7 Novembre 2013

Le président d'Objectif Réunion n'a pas cédé aux émotions, suite au "recadrage" des instances nationales de l'UMP qui veulent que les adhérents, élus et ténors UMP, soient uniquement à l'UMP. Elles ne veulent plus de la double étiquette UMP/Objectif Réunion. Didier Robert et Michel Fontaine, président de la fédération locale de l'UMP, se sont rencontrés dès mardi après-midi à la Région, pour décider d'une démarche commune.


La Droite poursuit sa mutation. L'UMP nationale veut que sa fédération locale existe et soit plus visible par rapport à Objectif Réunion. L'UDI974 se scinde en deux. Cyrille Hamilcaro a créé Centre974 pour abriter l'UDI/Objectif Réunion. L'autre UDI, celle de Nassimah et Ibrahim Dindar va bientôt se rapprocher du Modem de Thierry Robert (également président de LPA). Le Grand centre à La Réunion et en métropole s'appellera l'Alternative. Quid de l'union de la Droite ?

"Je travaille pour l'union de toute la Droite depuis plusieurs années maintenant, et encore plus pour les Municipales 2014. L'union est quasiment abouti dans 22 des 24 communes de l'île. Il reste deux points de difficulté à régler à Saint-André et à Saint-Denis". Le président d'Objectif Réunion maintient donc sa démarche initiale. "Nous continuons à travailler avec Michel Fontaine et l'UDI à cette union totale et globale".

Didier Robert n'occulte en rien son objectif de faire d'Objectif Réunion, un parti politique "à part entière, non pas en compétition avec l'UMP, mais comme un mouvement local, qui vient sur une base réunionnaise, apporter sa contribution". Le président d'Objectif Réunion veut rester dans le même temps, fidèle et loyal à l'UMP, auquel il est nouveau adhérent.

"Je serai présent aux côtés de l'UMP dans les grands combats nationaux, d'abord au moment de la Présidentielle. Je l'ai été en 2007 et en 2012, à chaque fois aux côtés de Nicolas Sarkozy, et je le serai en 2017". Selon Didier Robert, cette posture n'exclut pas certaines attitudes. "Je veux que l'on nous respecte et que l'on respecte les choix des orientations qui sont posées par les Réunionnais, sur la base d'une fondation militante très forte et très active aujourd'hui. Je suis déterminé à aller jusqu'au bout".






      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par SOUFFRANCES DES EMPLOYES REGIONAUX le 07/11/2013 07:53
Il est surtout déterminé à faire souffrir les employés ! il décrète arbitrairement des étiquettes NOR (non objectif réunion) tellement que sa boussole est magnétisé sur le sud de l'île pour faire la place à son clan sudiste.
Nous voulons pas qu'il soit réélu réélu en 2015. Nous ne voulons plus qu'il existe.
il porte en lui les initiales de la Destruction de notre Réunion.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit