sak ifé nout jordu ék nout demin

Didier ROBERT lance un appel solennel au Gouvernement pour ne pas sacrifier 400 jeunes Réunionnais


Politique
Mercredi 1 Juillet 2015

A l'occasion d'une conférence de presse ce mercredi 1er juillet, le Président de la Région a tenu à faire un point, avec Yolaine Costes, Vice-présidente en charge de la mobilité, sur les nouvelles incertitudes qui pèsent, à quelques jours des grands départs, sur le dispositif de mobilité pour les Réunionnais qui poursuivent leurs cursus dans les formations sanitaires et sociales. Ce sont 400 jeunes qui sont aujourd'hui concernés.


Ce nouveau désengagement du Gouvernement est un coup de poignard supplémentaire intolérable en direction des jeunes, des familles réunionnaises.
Il y a quelques mois le Gouvernement avait décidé de se désengager de la continuité territoriale prétextant vouloir aider davantage la mobilité professionnelle. En réalité tout laisse à croire que le gouvernement renonce aujourd'hui à financer l’intégralité des allocations de mobilité soit 700€ versés mensuellement aux jeunes, sur le budget de l'IEJ (Initiative Emploi Jeunes pour les moins de 25 ans).
Pour rappel, en 2014 LADOM a été désignée par l’État pour porter le dispositif IEJ qui doit financer la formation en mobilité (700€/mois) grâce à 92% de fonds européen – 4% État- 4% Région.
Pour que les stagiaires de la formation professionnelle puissent bénéficier du dispositif (700€ /mois), l’Etat doit se positionner clairement, dans les plus brefs délais, et fournir les informations et les listes aux services de la Région. La Région a, pour sa part, confirmé depuis des mois sa volonté de soutenir ce dispositif.

A ce jour, l’absence de positionnement du Gouvernement met à mal non seulement les Réunionnais qui pourraient bénéficier du dispositif mais également la Région Réunion qui se voit empêchée d'ajuster ses régimes d'aide. Cette attitude méprisante est irresponsable.
Pour le Président de la Région «l’État n'a aucune raison objective de refuser de payer les 700€ puisque le programme IEJ le permet et assure un financement européen à hauteur de 92%. Nous avons besoin de réponse pour agir ensemble dans l'intérêt des jeunes Réunionnais. Il est important d'assurer le bon déroulement de la prochaine rentrée scolaire ».
Didier ROBERT alerte solennellement le Gouvernement ; le Président de la Région dénonce l'inertie de l’Etat dans ce dossier et son incapacité à tirer parti des opportunités offertes par l’Europe.

MOBILITE DES REUNIONNAIS /DESENGAGEMENT DE L'ETAT
Il est évident que sur ce dossier l’Etat doit, sans délai, adopter un positionnement plus stratégique et se mettre en cohérence avec les ambitions des jeunes Réunionnais qui restent dans l’attente d’une réponse favorable à leur demande de mobilité.
A 8 semaines de la prochaine rentrée scolaire, il convient de modifier en conséquence la maquette financière de l’IEJ et d’élargir son action au plus grand nombre.

Le Président de Région en appelle au sens de la responsabilité du gouvernement et de la Ministre des Outre-mer. 

INFO REUNION



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par R I P O S T E le 02/07/2015 07:45
Le sortant de la région na K faire une quête près de la plate forme de la Droite pour venir en aide à ces 400 jeunes qui sont aujourd'hui concernés.

2.Posté par FRONT NATIONAL - 974 le 02/07/2015 12:58
Didier, c'est sûr que ce gouvernement (qui a obtenu les pleins pouvoirs grâce à ta famille politique: l'Herpès (RPS), donc par ta faute) aurait mieux fait de toucher à ton portefeuille (…) en se désengageant de la route du littoral plutôt que de toucher à celui de notre jeunesse Réunionnaise en grande détresse (toujours grâce à ton aide au P.S.) ! Didier, essaye d'être cohérent en politique tu y gagnerais et les citoyens aussi.
JCOB

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue