sak ifé nout jordu ék nout demin

Didier ROBERT incite la Secrétaire d’Etat à l’Egalité Réelle à défendre un retour de l’État à la table des discussions


Politique
Dimanche 6 Mars 2016

​Didier Robert interpelle la secrétaire d’Etat à l’Egalité Réelle sur la place de l’Etat pour la Continuité territoriale pour les Réunionnais citoyens français et européens


À l’occasion de la première visite officielle à La Réunion de la Secrétaire d’Etat à l’Egalité Réelle, Didier Robert, président du conseil régional de La Réunion, souhaite que cette nomination de Mme Bareigts soit bien le signe d’une prise de conscience, par le gouvernement PS du traitement discriminatoire dont les Réunionnais font l’objet en matière de continuité territoriale : Continuité territoriale pour se déplacer sur le territoire français européen et continuité territoriale numérique naturellement. 

Didier Robert incite la Secrétaire d’Etat à l’Egalité Réelle à défendre un retour de l’Etat à la table des discussions, aux côtés de la Région Réunion, pour renforcer, sur la base du modèle corse, un dispositif qui est l’expression même des principes d’égalité des droits, de solidarité nationale et d’unité de la République. Raisons pour lesquelles la Région Réunion a porté ce combat dès 2010 et pallié ensuite le désengagement brutal de l’Etat en mettant en place, dès février 2015, un dispositif de continuité territoriale régional, aujourd’hui perpétué et élargi. 

Et parce que la continuité territoriale ne peut aujourd’hui se concevoir hors sa variante numérique, Didier Robert a dénoncé une nouvelle fois les retards injustifiables constatés à La Réunion dans la mise en œuvre des réseaux 4G à La Réunion (et à Mayotte) ; réseaux hors lesquels l’accès à internet à très haut débit en mobilité est impossible. Testés à La Réunion, depuis 2014, sur des implantations « expérimentales », ces réseaux qui seront déployés courant 2016, dans tout l’outre-mer, ne pourront l’être à La Réunion avant le 1er décembre 2016.

Encore un discours et des décisions contradictoires du gouvernement qui, en 2014, s’est retiré unilatéralement du “plan de continuité territorial numérique 2014-2020” dans lequel il s’était engagé à hauteur de 7 millions d'euros, sur 17 au total.

Le Président de la Région attend de la nouvelle Secrétaire dEtat une action concrète sur ces sujets importants pour le territoire au titre de l'égalité des chances.

Communication Région Réunion



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue