sak ifé nout jordu ék nout demin

Didier ROBERT : Un plan de trop pour François HOLLANDE


Politique
Jeudi 21 Janvier 2016

​François Hollande a révélé lundi dernier son ultime plan pour l’Emploi qui témoigne par l’inflation des chiffres et des annonces, « deux milliard d’euros », pour « un état d'urgence économique et social à proclamer », de l’échec persistant de sa politique de lutte contre le chômage.


Plan d'urgence pour l'Emploi

Depuis son accession au pouvoir en 2012, plus de 650 000 chômeurs supplémentaires sont inscrits à Pôle emploi, portant en fin d’année dernière à 3,57 millions le nombre de personnes en mal d’activité.

Nonobstant le flou qui entoure le financement de ce nouveau plan de sauvetage, le paradoxe de réquisitionner sans autre forme de procès le soutien des régions quand les dotations d’Etat aux collectivités pour 2016 sont réduites tout aussi arbitrairement de 3,67 milliards d’euros, limitant drastiquement leur capacité à abonder la commande publique, il est particulièrement significatif de noter le fait que pour l’essentiel le dit « plan pour l’Emploi » serait un quatrième plan consécutif de formation, avec le glissement de 500 000 demandeurs d’emploi de la catégorie A vers la catégorie D de Pôle Emploi.

Un jeu de bonneteau qui permettrait d’escamoter les heureux bénéficiaires de ces formations du nombre des demandeurs d’emploi et donc de faire baisser en apparence le taux de chômage. Car ces formations, si elles ne sont pas corrélées à des emplois pérennes, ne seront pas plus efficaces ou réelles que ne l’ont été les 40 000 Emplois d’Avenir vendus aux Réunionnais par le même François Hollande, et Gilbert Annette, en août 2014, quand un tel quota représentait 80 % de l’ensemble des postes prévus pour l’ensemble de la France au budget 2014.

Il ne suffit pas de faire du chiffre avec des emplois prétextes utilisés comme des indemnités temporaires pour faire réellement baisser le chômage, en métropole et à La Réunion. Par rapport aux enjeux, François Hollande arrive un plan trop tard.

En revanche, la Région Réunion, en prise sur le réel, consacre depuis 2010 plus 100 millions d'euros par an à la formation et l'apprentissage. Au cours des six prochaines années, nous allons maintenir cet effort en direction de l’Emploi, des jeunes tout particulièrement, en partenariat avec le Département. Nous mettrons en œuvre le Pacte Citoyen des Entreprises pour l'Apprentissage, proposé aux 48 000 entreprises réunionnaises, pour favoriser l'embauche de stagiaires en apprentissage, à l'aide notamment d'une plateforme réseau de mise en relation des jeunes en recherche de stages et des entreprises.

Sénateur,
Président de la Région Réunion

Didier ROBERT



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Vivien Durieux de CHARLES MAGNE de SAINT LOUIS ,DONNADIEU²DIEUDONNE² le 24/01/2016 19:34
"Le III millénaire sers spirituel ou ne sera pas " André Malraux a entendu en 1903, prophète sur FRANCOIS LE CANON & FRANCOIS LE GOUPILLON absolument pas spirituels selon André MALRAUX a du entendre LEON X III dit :

« La France reviendra aux traditions de saint Louis, ou elle périra dans la honte et la ruine » (Léon XIII)


https://www.youtube.com/watch?v=Z1f14T3x4EY&feature=share

citation Léon XIII Saint Louis source Médias-Presse-Info
MPI - L'INFORMATION SANS CONCESSION
IN BRÈVE / BY LÉO KERSAUZIE / ON 2 JANVIER 2016 AT 11 H 50 MIN /

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue