sak ifé nout jordu ék nout demin

Défiscalisation : "Nos Outre-Mers méritent mieux que cette régression", dit Yves Jégo (UDI)


Édito
Samedi 29 Juin 2013

"Les annonces faites par le Premier ministre à propos de la défiscalisation Outre-mer font courir un grand risque à l’économie de ces territoires".


Défiscalisation : "Nos Outre-Mers méritent mieux que cette régression", dit Yves Jégo (UDI)
"En effet, si l’on peut se réjouir que le Gouvernement confirme les orientations de la Loi Développement Économique des Outre-Mers (LODEOM) votée en 2009 pour la défiscalisation du logement social, on ne peut que s’inquiéter de l’expérimentation annoncée visant à transformer, à terme, pour la totalité des entreprises, les leviers de la défiscalisation en mesures de crédits d’impôt.

Le gouvernement tente le même tour de passe-passe que celui réalisé avec le CICE qui est pourtant la preuve même qu’un dispositif de crédits d’impôts pour les entreprises ne produit aucun effet.

On ne peut que dénoncer ce petit bricolage qui risque de mettre à mal le secteur productif de nos départements ultra-marins et de ruiner à terme des économies déjà très fragiles générant un taux de chômage largement plus du double de celui de la métropole.

A défaut d’une révolution fiscale indispensable pour changer le modèle économique de nos territoires ultra-marins, le gouvernement a fait le choix du bidoullage improvisé en remettant en cause des leviers fiscaux qu’il défendait pourtant avec acharnement dans l’opposition.

Nos Outre-Mers méritent mieux que cette régression qui ne dit pas son nom et qui dissimule en fait l’absence totale de vision stratégique".

Lui-même



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit