sak ifé nout jordu ék nout demin

Débat des 47èmes : L'abstentionnisme à La Réunion


Politique
Jeudi 3 Décembre 2015

Les Citoyens tirés au sort proposent un débat, parmi les derniers candidats figurant sur les 12 listes pour les élections régionales, sur le thème :
« L’abstentionnisme à La Réunion »


Pourquoi les derniers de liste ?
Les derniers de liste sont ceux qui ont le moins de probabilité d’être élus au Conseil régional, étant donné que ces élections sont cadrées par un scrutin proportionnel de liste.
Pourtant, ce sont des femmes et des hommes qui ont choisi de s’engager sur un programme, une liste, un projet pour La Réunion. Leur voix apparaît dès lors tout aussi importante que celle des premiers candidats.

Les modalités :
Le débat est organisé ce vendredi 4 décembre à 16h dans la salle des mariages de l'ancienne mairie de Saint-Denis. 
Le débat est ouvert au public.
La durée de ce débat est fixée à une heure.
L’animation de ce débat sera faite par une personne indépendante.

Les conditions :
Tous les candidats figurant en fin de listes ont été invités.


Démocratiquement vôtre,

Equipe Demorun



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Bayoune le 04/12/2015 07:05
Pou kisa o 2ème tour, zot i sar apèle zélèktèr a voté. Mi lire pa dan lo mar de kafé, mé zot démorun. Malgré toute zote bone volonté pou doné in verni démokratik a se zélèksiyon koloniyale, ousa zot la vu in péyi i vive dosou lokipasiyon, lé libe de voté konm zot i vé, kan toute lé organizé pou tiyinbo anou par noute po de Q, in ti bon par si parlà, inn ti kontra prékèr, ayèr i fé presiyon dosi lo personèl kominal. Anfin, zot i rève, ou alor zot lé konpliss èk lo sistinm, é zot i vé fé rève lo bann zélèktèr. Mi krwa na in bonpé va rète zot kaze lo 6 désamb. Koman zot i vé alé donn in kontra de 5 an in bann lo zonm, ou fanm pou ranpli zot poss, é kan ou sèye war azot inn fwa élu, zot lé zamé là, sinon va donn a nou in ti kontra 3 mois pou ferme noute gèl. I fo arète èk sà. Lo vote dann in koloni ki di pa son nom, sé in gob pou totoss anou ankor pliss. Ces élus agissent par procuration de leur maître français qui les gavent.

2.Posté par oscar le 04/12/2015 13:39
Pas d'accord avec vous Bayoune.

Pour une fois il y a une liste avec des gens qui ne sont pas politiciens "professionnels" . je pense qu'il faut leur donner une chance. il faut voter pour la liste demorun; citoyen tirés au sort.

3.Posté par Bayoune le 04/12/2015 14:09
Té dalon, post 2 - dopi 70 zan i vote, kosa la ginyé, noute zanfan i kontiniy ète déporté, kan lé pa somèr, klosar, san lozman. Dann in péyi dominé dalon napwin démokrasi. Konm di Franswa St Omer dann in romanss, vote voté, voté koman ou vé nou sar bézé minm. Avec les meilleures volontés que peuvent avoir cette liste, si elle arrive à faire mouche, les dominant vont leur bézé la gueule. Sous le colonialisme, les bonnes volontés pour aider le peuple se font assassiner ou ils acceptent d'être châtré, donc impuissant. Ils devront se soumettre - parfois au péril de leur vie aux lois de l'Etat dominant. Qu'on se souvient de nos martyrs, de nos exilés, domoune i dor dann somin. Le colonialisme qu'il soit de droite ou de gauche, faux socialistes, vrais sosionistes ou sosialopes comme vous le voudrez, ils jouent leur rôle de makropolitin au service de leur Maîtropole. La décolonisation par la départementalisation des traîtres de 1946 la aminn anou dann lo malizé, i fodré ète maso pou krware a des élections libres, kan nou lé sou lo joug koloniyal i di pa son nom.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue