sak ifé nout jordu ék nout demin

Cyclones : Yvan Dejean propose des mesures d’urgences pour la protection des biens et des personnes


Invité(e)
Mercredi 6 Février 2013

Après le passage des cyclones Dumile et Felleng à quelques semaines d’intervalle, le bilan est particulièrement lourd.


Le réseau routier est fortement endommagé; des milliers de foyers ont été privés d’électricité et le réseau a été endommagé; l’eau potable s’est faite très rare en particulier dans les hauts de l’île; les cultures maraîchères ont souffert, et les planteurs connaissent une situation difficile; des dizaines d’habitations ont été inondés.
 
Comme si cela ne suffisait pas des dizaines de milliers d’usagers de la route vont vivrent une véritable galère suite à la destruction des radiers de la rivière Saint-Etienne et du Ouaki.
 
Toutes ces conséquences étaient prévisibles. Elles risquent de se répéter et de s’amplifier à court terme quant on sait que les phénomènes cycloniques seront de plus en plus chargés d’eau et accompagnés de vents d’une rare violence.
 
C’est pourquoi, et pour faire face à l’urgence de la situation, je mets en débat les propositions suivantes :
 
1 : La création d’un fond d’aide exceptionnel de l’Etat en direction des collectivités.
 
2 : La mise en place d’un dispositif pour l’investissement d’urgence à taux zéro.
 
3 : La mobilisation des partenaires institutionnels pour la suppression des radiers et la réalisation d’ouvrage qui permette de désenclaver la population.
 
Le but est simple : Se mettre autour d’une table pour se fixer comme priorité la protection des biens et des personnes parce qu’en l’état, malheureusement, nul n’est a l’abri dans notre pays.
 
Yvan DEJEAN

Yvan Dejean



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Jako le 06/02/2013 07:30
t si un météore tombe sur La Réunion, le fond d'aide l'Etat ira à quelle collectivité ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger