sak ifé nout jordu ék nout demin

Consommatrice avertie, 20 ans : "C'est grâce au "zamal" que j'ai réduit ma consommation d'apéro"


Dans la presse
Mardi 16 Octobre 2012


Consommatrice avertie, 20 ans : "C'est grâce au "zamal" que j'ai réduit ma consommation d'apéro"
"Je me permets de réagir en tant que consommatrice avertie. J'aime les plantes et surtout les plantes médicinales et aromatiques.

Cela fait maintenant sept ans que je suis consommatrice de cannabis. Je fume. J'ai appris à réguler ma consommation contrairement à quand j'étais plus jeune. Je ne fume plus que le soir et les week ends. Le cannabis est pour moi mon moment de détente, comme la petit apéro qu'on prend en rentrant d'une journée de dur labeur.

D'ailleurs c'est grâce au "zamal" que j'ai réduit ma consommation d'apéro. Terminé pour moi les lendemains de soirée avec la crise de foi et la gueule de bois. L'alcool est plus nocif. Et pourtant n'importe qui peut en avoir la quantité qu'il souhaite non ?

Ce qui est injuste c'est que les effets de l'alcool sont plus dévastateurs. Le cannabis n'est pas aussi dangereux qu'on veut bien nous le faire croire. Il ne fait pas de quelqu'un un monstre capable de tout et n'importe quoi. Exactement comme l'alcool, il désinhibe,  mais il ne donne pas de pulsions meurtrières ou dangereuses.

Ensuite un autre préjugé, il concerne les consommateurs de cannabis. Il y a en a dans tous les milieux. Dans mon cercle d'amis fumeurs de "weed", j'e fréquente des avocats, psychologues, professeurs d'école et j'en passe. On peut être un fumeur de joints et avoir un brillant avenir professionnel (et pas seulement dans la musique ou le cinéma !)

On devrait avoir le droit d'en consommer librement parce que c'est avant tout une plante aux milles vertues. Nos grands-mères à La Réunion l'utilisent et elles seront d'accord à mon avis avec les études américaines qui parlent du cannabis comme remède miracle contre l'insomnie, les rhumatismes et les douleurs articulaires, l'anorexie... Il y en aurait tellement à citer. Je vous invite à lire l'article de Paul Benkimoun qui l'explique mieux que moi  "Les vertus médicales du cannabis redécouvertes".

Qui osera pointer du doigt le vrai problème ? Et c'est pas le petit gars qu'on appelle dealer, qui a pris trois mois pour deux pieds ?  Quel élu voudra bien se mouiller face aux dangers que représente la pilule contraceptive, du Médiator ou encore d'autres drogues délivrées sur ordonnance ?

Réactions



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Le Changement ce n'est pas maintenant le 16/10/2012 06:09
Ne le dis pas à Fouassin, si c'est ton médecin, il préférera faire fonctionner l'officine de son ami le pharmacien et en plus il te jurera ses grands dieux que c'est faux !!!

2.Posté par Chloé le 16/10/2012 12:20
La consommation de cannabis n'est pas mauvaise en elle-même mais par les excès (tout comme pour le tabac ou l'alcool) et les trafics qu'elle génère. Elle le serait même si elle était légalisée parce qu'il y aura vente, achat, prise de bénéfice. Celui qui vend (fût-ce l'Etat) voudra toujours en vendre plus, il sera tenté par l'engrais chimique et on ne fumera plus exclusivement de l'herbe mais aussi des engrais chimiques, des additifs comme pour le tabac, tout ce qui est véritablement un fléau pour la santé. Celui qui achète et revend voudra faire de plus en plus de bénéfices aussi. Il sera tenté d'y adjoindre des substances étrangères pour faire du volume ! L'idéal serait d'avoir chacun son plant chez soi, sans revente, sans trafic comme cela se fait à la Réunion. La dépénalisation permettrait d'occuper les forces de police à des problèmes plus cruciaux. En métropole, sous des climats moins propices à ce type de culture, le problème est plus complexe. Une filière bio et éthique ? Personne n'a voulu la créer pour le tabac et cela démarre à peine pour "le vin nature", cultivé bio et vinifié naturellement. Il y a des amateurs : celui qui en goûte n'a plus envie de boire autre chose. La même chose serait peut-être possible pour le cannabis ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?