sak ifé nout jordu ék nout demin

Conséquence du 3e plan de rigueur : 25 Millions d'euro en moins pour l'outre-mer


Dans la presse
Samedi 11 Février 2012


Conséquence du 3e plan de rigueur : 25 Millions d'euro en moins pour l'outre-mer
Victorin Lurel, député et Président du Conseil régional de la Guadeloupe, vice-président du groupe socialiste chargé des outre-mer, révèle que le budget de la mission outre-mer sera amputé de 25 M€, tant en autorisation d’engagement (AE) qu’en crédits de paiement (CP) par l'article 4 du projet de finances rectificatives pour 2012 présenté ce jour en Conseil des Ministres.

En effet, ce projet de loi de finances rectificatives pour 2012 ne se contente pas d'augmenter la TVA mais annule également près de 2,5 Md€ de crédits d'intervention ce qui constitue bel et bien un 3ème plan de rigueur mis en oeuvre par le Gouvernement.

Parmi ces annulations figure donc une coupe de 25 M€ sur les crédits de la mission outre-mer et plus précisément sur les crédits destinés à l'emploi outre-mer.

Victorin Lurel rappelle que le chômage a augmenté outre-mer de 39% et celui des jeunes – de 25 ans de 49% depuis avril 2007, date de l'élection de l'actuel Président de la République.

Communiqué



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?