sak ifé nout jordu ék nout demin

Carburant : la Région au secours des professionnels


Économie
Lundi 4 Avril 2011

Va-t-on vers une nouvelle mobilisation des professionnels de transport, et ce après une énième hausse de carburant intervenue au premier avril ? La Région Réunion veut éviter cette "fatalité".


Le constat

La flambée du prix du baril du pétrole et ses répercussions à la pompe, risquent une nouvelle fois de mettre à mal, la situation économique et sociale de La Réunion déjà en difficultés :
- augmentation des prix à la consommation ;
- situation délicate dans les secteurs de l'agriculture et du BTP ;
- augmentation du taux de chômage qui est à presque 29% ;

Le président de la Région Réunion indique par ailleurs que les entreprises de La Réunion, ayant un poste important pour le transport. La Région Réunion a anticipé jeudi les difficultés financières qui vont sans doute survenir pour ces structures.


Les propositions

Carburant : la Région au secours des professionnels
D'où les propositions de la Région Réunion au sujet des 5 centimes d'augmentation des carburants.
Comme il n'y a pas aujourd'hui de possibilité d'action sur la TSSC qui est du domaine du législatif et que sur tous les marchés publics il y a une répercussion des variations de coût des carburants dans les contrats.

Donc trois propositions qui sont imbriquées les unes dans les autres.

Le fond d'intervention sur les carburants

Carburant : la Région au secours des professionnels
Formaliser la création d'un fond d'intervention sur les carburants géré par les services de l'Etat et mis en place avec l'ensemble des partenaires.
Les partenaires sont l'Etat, la Région, les Communes, les trois Chambres consulaires, les professionnels et la SRPP.

La dotation initiale immédiate

Carburant : la Région au secours des professionnels
La dotation initiale immédiate à hauteur de 2 millions d'euros pour annuler l'augmentation des 5 centimes en direction des professionnels concernés. 

Le gasoil professionnel Régional

Carburant : la Région au secours des professionnels
Mise à l'étude immédiate avec un rendu sous 3 mois au maximum, d'un gasoil professionnel régional.
Aboutir à une neutralisation de l'augmentation de l'octroi de mer occasionné par l'augmentation du prix du baril et dégager de cette manière des moyens supplémentaires pour alimenter le fond d'intervention. Arriver à un octroi de mer flottant sur le gas-oil professionnel.
Comme il n'y a pas de sujet tabou, ça serait d'intégrer à cette étude la généralisation au grand public de ce nouveau dispositif d'octroi de mer flottant sur les carburants., 

INFO REUNION



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter