sak ifé nout jordu ék nout demin

Bézman dans le Quartier de Sainte-Suzanne


Invité(e)
Lundi 22 Avril 2013

Comme tout le monde le sait plus rien ne fonctionne dans cette commune.


Otto Dix , les joueurs de cartes.
Otto Dix , les joueurs de cartes.

Les employés municipaux n'ont plus de directive, ils ne font souvent que de la présence pour justifier leur salaire. Quel manque de respect pour les employés communaux qui tentent tant bien que mal d'exister dans ce chaos !

 

Au vue de ce désastre, tout le monde tente de sauver cette commune en dérive.
 

L’opposition explose.

Même madame Pausé a des velléités de reprendre le pouvoir.

Alamélou ancien chef de l’opposition a coulé avec le gousse et a du mal à être crédible mais veut quand même le pouvoir.

Son bras droit Médéa débarqué du Gousse par la bataille entre Gironcel et Alamélou veut prendre la mairie.

Antonion Grondin pense qu'il vaut mieux faire cavalier seul...

Un candidat du PS sera sûrement face à un candidat du progrès et fera l'animation.

 

Aujourd'hui je suis heureuse de ne pas avoir participer à ce désastre.

En revanche, je suis malheureuse de voir comment nous, les habitants de Sainte-Suzanne, nous sommes maltraités.
 

Ils sont tous à courir derrière ou à rester accrocher à un mandat par intérêt personnel.

Tous les projets sont en panne. La colère gronde dans les quartiers.

 

 
 

Pour une Réunion debout et Libre, nous n'avons pas le droit de laisser à nos enfants un tel champs de ruine. Rassemblons-nous pour garantir un avenir meilleur pour nos enfants.

 

 


Les guignols de Sainte-Suzanne.
Voilà le genre d'échange qui gère la politique communale... dans le canal !

Aline Murin Hoarau



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger