sak ifé nout jordu ék nout demin

Baswa : Le PCR responsable de supercherie et de mensonge est à l'agonie


Courrier des Lecteurs
Dimanche 26 Janvier 2014

Une nouvelle fois le PCR propose un statut, une gouvernance autre que la départementalisation.

Depuis 1959, il a entraîné un électorat, (plus de 37% malgré la fraude), dans un combat pour le droit à l'autodétermination, pour que le peuple opte pour une Autonomie Démocratique et Populaire. Il est possible d'imaginer que sans la guerre froide, la peur de la confiscation des biens, la noblesse locale aurait pu adhérer à ce changement de statut. Elle était opposée à la Départementalisation en 1946.


A l'arrivée de la Gauche en 1981, le PCR abandonne le mot d'ordre d'Autonomie.
 
En 1983, le PCR rafle les municipalités, le Région et le Département. Il a tous les pouvoirs et des amis au gouvernement Mauroy, dont la totalité des ministres communistes.
 
Embourgeoisé, les élus PCR et leurs sbires, savourent et s'enivrent de pouvoir, à l'enrichissement et à l'accès à de postes grassement rémunérés. 
 
Ils oublient le peuple, le néocolonialisme, la précarité, le chômage, de l'illettrisme et  l'exil.
 
De nouveau, face à la dégradation de la situation économique et sociale engendrée par les monopoles, les importateurs, les Réunionnais sont de plus en plus nombreux à comprendre que ce système est néfaste et qu'il faut en changer les mécanismes.
 
Prenant la balle au bond, le PCR veut faire croire que cette faillite est institutionnelle.
 
Le PCR et leurs amis de la finance, de l'import et de la grande distribution, ne veulent pas changer les structures économiques responsables de ce marasme et trop juteux. Le PCR et les élus des autres partis veulent maintenir leur pouvoir et leurs privilèges, garder ce système et l'octroi de mer d'user du chantage aux petits contrats et du clientélisme.
 
Le peuple réunionnais a tout intérêt à rester dans la France et l'Europe. 
 
L'Europe à des mesures de développement régional pour les zones ultra marines.
 
Le PCR est à l'agonie. Il en est complètement responsable. Il n-y a plus de place pour le mensonge et la supercherie.
 
Ceci est aussi valable pour toute la classe politique, privilégiée et prisonnière de ce système.

Baswa



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par une citoyenne qui ne se fait plus rouler le 26/01/2014 21:53
Non seulement il agonise le PCR mais surtout il effectue moult et moult grand écartSSSS
Il y a deux ans de cela ce parti a défendu bec et ongle le PS et Hollande
Aujourd''hui trés maladroitement le PCR se cache derrière leur slogan fétiche projet réunionnais pour tenter de nous faire oublier qu'il ont soutenu Hollande
et hop les voilà dans le parti du LPA qui soulignons le soutient Hollande
Alors là sur quel parti national va s'appuyer les cocos du PCR, l

Les municipales seront bleues voire bleues marine en mars 2014

2.Posté par PCR le parti du grand écart le 26/01/2014 22:23
Et que dire de gironcel, le roi du grand écart pour rester au pouvoir,
après les frères adékalom qui ont perdu leur ame le voilà qui ouvre sa porte au LPA,
Avec qui va t-il encore s'unir demain mais tout cela uniquement,t pour le pouvoir

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Mars 2014 - 09:48 "L’arrogant mépris de Gilbert Annette !"