sak ifé nout jordu ék nout demin

Avec Didier Robert : La culture s'invite au cœur des orientations budgétaires


Invité(e)
Dimanche 18 Novembre 2012

Lors de la séance publique du Conseil Régional du 16 novembre s'est tenu le débat fixant les grandes priorités politiques de la collectivité pour 2013.
Malgré le contexte difficile, le Président de la Région a placé l'année 2013 sur la concrétisation de tous les projets.
Depuis le début du mandat, je milite pour un élargissement de la politique culturelle régionale aux domaines de l’économie, de l’emploi et de la formation car cette filière, malmenée par la crise, peut être un vivier d'emplois dans notre Région.


Je suis intervenue pour dire mes inquiétudes vis-à-vis de la politique régionale actuellement conduite en matière culturelle.

Je suis heureuse de voir que mes propositions ont été retenues au plus haut niveau.

Voici des extraits de mon intervention que vous pouvez retrouver dans son intégralité sur mon blog
http://www.inforeunion.net/Aline_Hoarau/
 

* L'année 2012 a été riche en événements culturels

J'ai salué la prise de conscience devant l'étiolement général des fonds publics. La collectivité a décidé d' accompagner les associations à partir des critères de cohérence de structuration et d'efficience. Mais, j'ai rappelé que les fêtes suivies d'un travail de fond doivent être complémentaires pour bien réussir ces manifestations culturelles.

 

* Sur la création locale,

Il est important de conduire une politique culturelle forte et ambitieuse pour une Réunion forte de talents. C'est un tissu économique fort susceptible de faire rebondir les bonnes idées de nos forces vives.

J'ai proposé au président d'inscrire la politique de développement de l’esprit d’initiative dans les actions culturelles pour un demain mieux vivable par les choix des orientations budgétaires.

L'artisanat local réunionnais pourrait être un secteur générateur d'emplois, de revenus qui accompagnerait bien le tourisme haut de gamme qui semble être l’orientation générale de l’IRT.

 


* Langues et littératures régionales

la culture est liée à notre langue créole.

La collectivité Régionale utilise encore un vocabulaire flou pour dynamiser ce secteur important.

Elle a brillé par son absence aux derniers Assises des Langues régionales dans la Région Rhône Alpes.

Les Réunionnais attendent que la Région Réunion fasse la promotion de la culture réunionnaise et de ses expressions culturelles auprès de tous, tout cela dans le but de valoriser l'identité réunionnaise dans sa diversité culturelle.

 

* Le Maloya

La collectivité Régionale a mené plusieurs actions pour célébrer l'anniversaire du Maloya inscrit au patrimoine de l'Unesco depuis le 1 octobre 2009.

Cet anniversaire a été célébré au Village Villèle, cette année.

Les objectifs fixés par la Région n'ont pas été atteints. Le programme n'a pas été respecté. Dommage pour notre Maloya.

 

 *La réhabilitation du patrimoine culturel

J'ai salué ce dispositif régional visant la réhabilitation, la sauvegarde et la valorisation du patrimoine culturel.

Ce cadre d'intervention a été intégré au sein du dispositif plus global d'intervention en faveur des communes et leur groupement intitulé Plan de relance régional.

Mais cet héritage que nous devons transmettre doit se faire dans d'excellentes conditions.

Une grande réflexion doit être menée rapidement dans ce sens afin d'intégrer le volet formation- emploi dans cette politique de réhabilitation.

La Région devrait s’appuyer davantage sur son patrimoine culturel, historique et naturel qui constitue un atout majeur pour un développement touristique ambitieux.


 


Aline Murin Hoarau



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger