sak ifé nout jordu ék nout demin

Anonymous : "Un déni de démocratie à La Réunion"


Courrier des Lecteurs
Lundi 4 Juin 2012


Ceci est un message des Anonymous. Nous avons appris que les médias réunionnais refusaient le débat aux candidats aux élections législatives. Pire: ils n'affichent que les candidats des partis politiques pratiquant la corruption, les fraudes électorales et entretenant la pauvreté. Devant ce déni de démocratie, nous ne pouvons que nous indigner et appeler les Réunionnais à se mobiliser pour leur liberté.

Nous sommes d'autant plus indignés que parmi les candidats boycottés se trouvent des hommes et des femmes capables de réaliser le plein emploi dans cette île ravagée par le chômage et la misère. C'est pourquoi nous appelons les médias à établir rapidement des débats équitables avec tous les candidats qui souhaitent y participer, afin que les meilleures idées puissent l'emporter.

Vous le savez: nous sommes solidaires des Indignés et du Parti Pirate au niveau mondial. Les différents groupes militant pour la liberté sont rassemblés à la Réunion par le mouvement citoyen Ensemble. Nous adressons donc toute notre sympathie au mouvement citoyen Ensemble et sommes prêts à les aider par tous les moyens possibles.

De plus, nous rappelons que la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen inscrite dans la Constitution Française autorisent la désobéissance civile, lorsque les droits fondamentaux de la population sont bafoués. Nous nous réservons donc le droit de sanctionner les médias corrompus de la Réunion.

Nous sommes Anonymous
Nous sommes légion
Nous ne pardonnons pas
Nous n'oublions pas

Anonymous



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par anonimouss le 04/06/2012 05:22
Nous sommes Anonymous
Nous sommes légion
Nous ne pardonnons pas
Nous n'oublions pas

2.Posté par Guy Fawkes le 05/06/2012 10:38
https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=l2kwmdpMPR4#!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Mars 2014 - 09:48 "L’arrogant mépris de Gilbert Annette !"