Une rencontre riche avec ce Réunionnais, Bruno Maillard, docteur en histoire et civilisation à l'Université de Paris et affilié au centre de recherches de La Réunion.


La prison Juliette Dodu, un patrimoine vivant du peuple réunionnais

Bruno Maillard éclaire ce passé rempli encore de nombreuses zones d'ombres par ces nombreuses recherches.
 

" Périssent les institutions qui veulent écraser le patrimoine de notre peuple."
 

Tels sont les mots usités par l'historien lors d'une conférence sur la prison de Juliette Dodu.
Bruno Maillard aux cotés de nombreux chercheurs et associations continuent le combat de Sudel Fuma pour que le patrimoine réunionnais soit transmis aux générations.
 

Je rejoins avec raison ce combat pour que ce haut lieu patrimonial parmi les autres qui ont fait notre histoire reste vivant.

Détruire ce bâtiment, c'est détruire la culture réunionnaise.

"Maroner" c'est s'approprier sa liberté et surtout faire vivre librement la mémoire qui arrose les racines de nos libertés, de notre culture.

Cette geôle, "ce bloc des noirs" a enfermé des esclaves, des marons, ces héros, et détenus qui ont osé résister contre le régime esclavagiste.
Cette prison doit être un patrimoine, un mémorial.
La prison de Juliette Dodu, ce domaine du patrimoine réunionnais.


Aline Murin Hoarau


Facebook Google + Twitter Viadeo Pinterest




Mon Blog



Samedi 25 Novembre 2017

A l'approche du 20 décembre, date symbolique dans l'histoire de La Réunion, Fet Kaf, Dany Payet me fait visiter ce haut lieu de Mémoire de l'engagisme Malgache.


Faire connaitre l'histoire du Kaf

Dany Payet et toute sa famille ont su préserver ce site historique chargé d'histoire, de mémoire.
Un haut lieu de l'engagisme Malgache.
Un haut lieu qui fait connaître l'histoire du Kaf.

Il se situe à la Ravine des Cabris pas loin de la grotte de GranMèrKal.


Plusieurs générations se sont succédées sur ce domaine.

La forme actuelle de cet espace traduit le savoir faire de ces hommes et femmes esclaves et engagés.

Les traces laissées par ces hommes, « les kaf » est très enrichissant à connaître pour mieux appréhender notre futur réunionnais.
Un site comme qui respire la paix, la beauté de la nature et cache les mystères de la Grande Ile.


Fière en tant que Kafrine investie dans la politique, il y en a tellement peu ...
et accompagnée par la collectivité régionale de pouvoir participer à la valorisation de ce haut lieu qui fait connaître l'engagisme Malgache.

Peu de site aujourd'hui partage et fait connaître l'histoire des KAF.


Le Vieux Domaine signe aussi ce savoir vivre Ensemble où tous ces peuples mélangés ont su partager leur culture, une richesse, cette richesse réunionnaise.
Un espace où la nature, la magie se marient avec la mémoire.

Un espace qui raconte l'histoire de La Réunion.
Un site en cours de réhabilitation et que je suis dans la cadre de ma mission d'élue à la culture à la Région.


Aline Murin Hoarau


Facebook Google + Twitter Viadeo Pinterest




Mon Blog



Dimanche 12 Novembre 2017

Il a fait, il n'a pas fait ...Il a existé.
Paul Vergés, ce Militant de son Ile et du Monde.
Paul Vergés a traversé et marqué plusieurs périodes de l'histoire de La Réunion.


Paul Vergés, nou pans aou

Nous échangions très souvent sur la culture.

Et, il disait que "la Réunion est une terre d'âmes errantes, ces nombreux esclaves, marrons, ces oubliés, ces héros ... qui n'ont pas eu de sépultures."

Une, notre histoire, ce beau livre de notre Vivre Ensemble à préserver à valoriser, à faire connaitre.

Nou gayar, un zarlor...

 

Oui Paul, un pansé pou ou zordu

" Les arbres les plus hauts ne peuvent tenir que si les racines s'enfoncent profondément en terre".
 

Notre histoire, notre savoir Vivre Ensemble Réunionnais sont un marqueur identitaire fort.

Notre fierté d'être un Réunionnais se place au delà des clivages.

Notre Mémoire ne doit plus être un clandestin.


Que toutes les rivières qui ont fait notre histoire se retrouvent pour inonder la parole et briser le silence.


Aline Murin Hoarau


Facebook Google + Twitter Viadeo Pinterest




J'ai eu un contact direct avec la Ministre de la culture Madame Françoise NYSSEN.


La Région Réunion reçue au Ministère de la Culture
Cet entretien a été rendu possible grâce à l’excellent travail de l’équipe de l'Antenne de la Région de Paris.
 
Au cours de cet entretien, nous avons pu évoquer plusieurs points concernant le développement culturel de notre Région :

- La place du rayonnement de la culture réunionnaise en France et dans le monde culturel de l'Océan Indien.

- Le développement d'outils pour une meilleure appropriation de notre culture locale et celles de France et d’Europe.

- Le plan de remise en état des sites patrimoniaux pour une valorisation de notre histoire.

- Le reconnaissance du Séga réunionnais, cette musique endémique qui a écrit une partie des pages de notre histoire commune avec la volonté de la collectivité Régionale d'inscrire ce patrimoine immatériel à l'Unesco.

- Les horaires d'ouverture des médiathèques


Madame Françoise NYSSEN, la Ministre de la culture souhaite que la DAC-OI travaille davantage en synergie avec la collectivité régionale pour la réussite de tous les projets culturels.

J'ai été très surprise de voir la grande connaissance et l’intérêt que porte la ministre de la culture pour notre Monde culturel réunionnais.

En attendant sa visite à La Réunion, que nos projets culturels se concrétisent pour préserver notre Savoir Vivre Ensemble Réunionnais. 

Aline Murin Hoarau


Facebook Google + Twitter Viadeo Pinterest




Mon Blog



Jeudi 26 Octobre 2017

Des moments d'émotions ...
Un moment de bonheur autour de notre musique patrimoniale qui sera joué le 30 octobre à l'Olympia.


Soleya, ( Sandra Ellama) une  jeune artiste réunionnaise vit à Paris. Elle nous fait part de son émotion, de sa joie.
Le Séga et le Maloya seront seront joués, dansés, chantés ce 30 octobre à l'Olympia.

Accueillie à l'Antenne de Région de Paris, toute l'équipe exprime cette immense joie de voir que notre culture rassemble et que notre musique s'exporte.

Trois artistes réunionnais redonneront au SégaMaloya, au MaloyaSéga ses lettres de noblesse.

 

Aline Murin Hoarau


Facebook Google + Twitter Viadeo Pinterest




Le Séga, cette musique qui a écrit nos 350 ans d'histoire se retrouve bientôt sous les feux des projecteurs.
A partir du 28 octobre, une exposition de portraits de ségatiers se tient à la Villa de la Région.


 Séga et Maloya au même bal : les stars sont là
 A la  découverte, ou redécouverte  de notre histoire par le Séga.
Le séga, cette musique réunionnaise a été aussi au milieu des combats idéologiques...

Aujourd'hui, la volonté politique régionale veut la faire sortir de ses combats idéologiques stériles pour lui offrir ses lettres de noblesses.

Hier, le Maloya a engendré le Séga...
Aujourd'hui, une ère nouvelle s'ouvre : celle de la réconciliation culturelle.

Nou la grandi,
Nana in pé plis la lang toupé ...
"Nou la pi pèr tangaz, ni mové lèr... "

Nous avançons vers cette réconciliation culturelle.
 
Le Séga et le Maloya ont écrit aussi les pages de notre histoire.

 

Aline Murin Hoarau


Facebook Google + Twitter Viadeo Pinterest




Mon Blog



Jeudi 12 Octobre 2017


Aline Murin Hoarau


Facebook Google + Twitter Viadeo Pinterest




Mon Blog



Mercredi 4 Octobre 2017

Ce petit musée à Tana offre une richesse patrimoniale rempli d’émotions et de curiosités. Un petit musée vivant.


Les nombreux objets exposés nous transportent dans l'univers de nos Grands Parents.
C'est grâce à des endroits comme celui-là que nous pouvons avoir des rendez-vous avec notre histoire…

Aline Murin Hoarau


Facebook Google + Twitter Viadeo Pinterest




Les peintures d'Henri CASTELNAU crient la vie avec ses couleurs. Les portraits racontent des moments forts de notre Vivre Ensemble.


Henri CASTELNAU, artiste peintre fait étinceler dans ses œuvres notre monde créole réunionnais.

Ses tableaux ne nous laissent pas indifférents. Le passage dans son atelier laisse un souvenir inoubliable, une telle profusion d'images… C'est un atelier bien vivant.
Un voyage dans notre "réyonité", dans cet enchevêtrement de tableaux de tous les formats qui racontent notre Vivre Ensemble.

Henri CASTELNAU traduit à sa façon et avec ses pinceaux cette terre de Talents qu'est La Réunion.
Rien ne lui échappe, les personnalités politiques, les stars, nos ambassadeurs, la musique, le séga,  le maloya, nos traditions. Tout y est !

Henri CASTELNAU un artiste qui raconte tout simplement La Réunion, la sienne, avec des couleurs.

Aline Murin Hoarau


Facebook Google + Twitter Viadeo Pinterest




Je suis fière de vivre sur cette terre de talents qu’est La Réunion.
Sur cette terre de talents où ma culture, une culture forte s’est développée.


Si c'est par une volonté de profit qu’un peuplement s’est fait, nous n’avons eu d’autre choix, pendant ces quelques trois siècles, que de tisser une culture à l’épreuve de tout ce qui avait tendance à nous isoler les uns des autres.

Les communautarismes ethniques et politiques n’ont jamais réussi à faire front à notre savoir vivre ensemble réunionnais.
Et pour écrire les pages de notre histoire si singulière en même temps que multiple, nous avons dû inventer des langages susceptibles de fédérer tous ces peuples réunis dans la souffrance sur ce lieu que certains qualifiaient pourtant à l’époque déjà de paradis.

Le Maloya est une des composantes de ces langages qui ont été nécessaires à la survie de nos âmes.
Le Maloya est sorti du fénoir, il y a seulement quelques années par un travail de militants, que nous pouvons saluer aujourd’hui.

La reconnaissance du Maloya par son inscription au Patrimoine Mondial permet à cette musique de résonner sous toutes ses formes dans nos espaces réunionnais. Qu’il soit cultuel, festif, c'est la musique du quotidien réunionnais.

C’est la continuité de ce travail sur la reconnaissance et la transmission de notre patrimoine culturel qui en ce premier octobre 2017 est aujourd'hui  à la fête. Ce 8e anniversaire de l'inscription de notre Maloya au patrimoine mondial à l'Unesco sera chanté, dansé et fêté dans toute l'île
.

Un autre chantier a été entrepris aujourd’hui, pour une autre composante de notre langage culturel en direction cette fois du Séga qui est indissociable du Maloya.
Prenons garde de ne pas les remettre en opposition.
Les Artistes qui ouvrent les voies de demain nous entraînent dans La Ré-Union de ces expressions qui ont réussi à tenir ce grand livre de notre histoire réunionnaise.


Le SégaMaloya va dans quelques jours faire briller notre savoir faire culturel à l’Olympia…
Une consécration pour chaque Réunionnais que nous sommes…

Aline Murin Hoarau


Facebook Google + Twitter Viadeo Pinterest




1 2 3 4 5 » ... 29

Aline Murin Hoarau
Aline Murin Hoarau

Recherche

10 mai 2014
IMG_6379

Engagisme Afro-Gas
IMG_4515

Sainte-Marie
DSC_3519

20-12-FETKAF-1000.jpg


Liste de liens

Pique nique au Bocage de Sainte Suzanne avec Familles Solidaires
Familles Solidaires

Madagascar
P7297205

Sérvis Kabaré
A table, partage du repas