sak ifé nout jordu ék nout demin

Aline Murin Hoarau : Femme


Politiblog
Jeudi 8 Mars 2012


La solidarité familiale, le respect de soi, l'esprit combatif, la générosité et le respect de la mémoire des ancêtres sont des valeurs-repères que m'ont transmis mes parents.

Ensuite d'autres valeurs m'ont été proposées, imposées par les cercles concentriques qui enserrent la cellule familiale.
 

La religion, l'école, la cour et les médias sont alors aussi responsables de la construction de mon être de Réunionnaise. Chaque cercle colporte une image de la fonction de la femme en fonction son intérêt corporatiste.

Il est évident que s'instaure alors en mon être sur ce territoire un difficile combat pour le développement d'une image valorisante de la femme dans ma société créole.

 

C'est un combat permanent pour rester en équilibre et qui doit continuer tant que la vie continue.

 

Ce combat pour l'équilibre, pour la vie, peut prendre différentes formes dans les applications de tous les jours. Les mouvements féministes en offrent une variété aux formes multiples. Chacune et chacun de nous adoptera la posture qui lui convient le mieux à chaque moment de sa vie.

Des femmes ont laissé leurs noms dans l'histoire telles:

Cléopâtre qui révolutionne l’Égypte,

Jeanne d'Arc qui est au cœur des conflits entre la France et l'Angleterre,

Olympe de Gouges qui écrit le projet de déclaration des droits de la femme et de la citoyenne,

Heva qui marque le combat pour la liberté des esclaves à La Réunion,

Manmzelle de Chateuvieux maire de Saint-Leu…

 

Le féminisme pour l'équilibre du couple homme-femme gagnant-gagnant est toujours d'actualité.

 

 


Aline Murin Hoarau



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 25 Mars 2020 - 10:16 « La fin d’un cycle et de modèle ».