sak ifé nout jordu ék nout demin

Alain mon grand frère…


Politiblog
Samedi 10 Mars 2012

"Look à moin joyeusement sur la chaussée
Le corps l'est bon mais le cœur l'est usé…"
Mon pois l'est au feu


Alain  a vécu dans mon quartier, au Chaudron. il a fait parti de mon adolescence. On le voyait souvent devant la boutique "Ah-Fok", il aimait bien son rhum. Il nous le rendait bien, à d'autres moments, il nous offrait du rêve par ses chansons. Alain chantait ses histoires, notre histoire, il chantait la vie.

Ce poète de rue était reconnu par nous tous mais rejeté par le showbiz. Ce n'est pas confortable d'être en avance sur son temps et de dénoncer des abus. Il connaissait les grands poètes de la culture française, il nous récitait Beaudelaire, Victor Hugo, Leconte de Lisle…

Le 10 mars, à La Réunion c'était la naissance d'un prodige, celui qui tira pendant toute sa vie une inspiration des voix de la forêt, Alain est né en 1952.
"Le vent souffl' dan' bambou
i chante ton nom dedans
mi trouve l'air à mon gout…"
La complainte de Satan

 

 

reaggae_blues_kreol.mp3 reaggae blues kréol (version originale extrait)  (776.18 Ko)


Aline Murin Hoarau



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par MCB le 11/03/2012 15:26
Un poète dans toute sa splendeur et dans toute sa déchirure!
Salut l'artiste!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 25 Mars 2020 - 10:16 « La fin d’un cycle et de modèle ».