sak ifé nout jordu ék nout demin

Ahmed KATHRADA, un militant communiste, anti apartheid à La Réunion.


Édito
Dimanche 27 Juillet 2014

Communiste, musulman, prisonnier politique, conseiller de Mandéla... il donnera mardi 5 à 18h30 une conférence publique à Hôtel de Ville de Saint-Denis. Qu’attendre de son intervention à l’Hotel de ville ? Pas grand-chose !


Ahmed KATHRADA, un militant communiste, anti apartheid à La Réunion.


Dans ce genre de pince-fesse, on égrène des banalités pour faire plaisir aux uns et aux autres et il est très rare d’y entendre des paroles puissantes.

D’autant moins à attendre qu’ayant été invité par l’AMR Association Musulmane de La Réunion brille depuis toujours par son atonie et son conformisme.

On aurait été en droit de entendre un peu plus l'AMR sur la question du communautarisme et de l’islam dans les pays où il est minoritaire.

Mais qu'attendre de cette organisation dont les dirigeants, sous un vernis civil, cachent une pratique de l'Islam rétrograde.

L'AMR a des excuses. Elle n'est pas la seule institution à se cacher sous le tapis alors qu'elle devrait affronter les errements de la société.



Quand on est Français, qu’on est dépositaire d’une des plus vieilles démocraties, on a des devoirs. Le fait est que la France qui aurait dû être pionnière dans les combats pour démocratiser la démocratie est en panne.

La gauche française elle ne vaut pas mieux. Même la question du rapport au peuple ne la passionne plus alors qu’elle est centrale dès qu’on parle de pouvoirs. La droite, elle, s'est égarée dans le culte de l'argent elle n'a rien à dire.

Les musulmans de La Réunion eux aussi sont bien taiseux. Alors qu’ils ont la chance unique de vivre dans un contexte relativement apaisé ou l'islam est minoritaire. Jamais on ne les entend mettre en valeur les mérites de la République et cette expérience d’une vie paisible de l’islam à La Réunion.

Il est vrai que depuis 20 ans un retour du fondamentalisme a été perceptible même dans notre île. A la Réunion, dans les années 70, les femmes ne se voilaient pas…

Qu’attendre de Kathrada qui a vécu, grandi dans le système anglais de la séparation, de l’apartheid ?

C’est Kathrada qui aurait eu à apprendre de nous, encore aurait-il fallu que nos élites assument leur destin qui est de dire à la face du monde : on peut vivre ensemble, pas seulement côte à côte, ensemble !

C’est possible, cela existe et cela s’appelle La Réunion, la France, la République et la Laïcité.

Mais il en est ainsi que pas plus à droite qu’à gauche, pas plus chez les chrétiens que chez les musulmans on entend des voix courageuses s’élever pour dire que nous ne voulons pas du mélange entre le régulier et le séculier, que nous ne voulons pas du système anglais de la séparation… de la communautarisation de la société.

Pas par esprit anti-anglais, mais tout simplement parce que la séparation est un remède provisoire et qu'elle nourrit l'ignorance, la peur et pour finir la guerre.

La séparation nourrit les égoïsmes, elle est pratique à court terme, quand on veut exploiter un pays et en repartir.

Il n 'y a que le vivre ensemble dans la tolérance et la connaissance des uns des autres qui porte la vraie paix.

Allez, on parie que Kathrada ne condamnera pas le communautarisme ?




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Bayoune le 28/07/2014 09:31
"Allez, on parie que Kathrada ne condamnera pas le communautarisme ?" surtout qu'il ne condamnera pas non plus l'assassinat de 34 mineurs des mines de platine en grève l'année dernière de son gouvernement de l'aparheid, ah pardon… de l'ANC, et des communistes qui règnent en maître en Azanie. Là où les travailleurs noirs sont toujours exploités et vivent dans une misère indicible dans des bidonvilles aussi crasseux que pendant le régime des blancs. Pourtant c'est cette population nègre qui les a mis au pouvoir. Son intimité avec Mandela qui a trompé tout le monde ne le fera pas dire le contraire. Les militants VRAIS anti-apartheid qui ont manifesté ici ou ailleurs dans le monde ne peut être que révoltés de cet escroquerie morale que nous avons subit de la part des organisations de "gauche" - qui ont peut -être aidé Mandela pour le prix Nobel de la paix des Blancs. Contrairement à Mr R. Mugabé qui a su reprendre les terres volés au noirs et les leur redonné, c'est pour cela qu'il est diabolisé et n'a pa eu ce prix de merde.

2.Posté par Chretien d'Irak le 28/07/2014 09:56
J'attends la prise de position de l'AMR sur les chretiens d'Irak persécutés par des musulmans...
Je peux toujours attendre
Parfois je me pose des questions
Je suis bête, hein?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit