sak ifé nout jordu ék nout demin

Aéroport de Gillot : le trafic en recul en juillet


Économie
Vendredi 16 Août 2013

Après deux mois de progression, l’Aéroport de La Réunion Roland Garros enregistre une baisse de 7,5% du nombre de passagers locaux (commençant ou terminant leur voyage à La Réunion) en juillet 2013. Le nombre de passagers en transit recule également de 31,3%, dans une proportion moindre que les six mois précédents. La diminution globale du trafic est de 8,3% pour le mois de juillet.


Aéroport de Gillot : le trafic en recul en juillet
Le trafic est en baisse sur les trois composantes principales de l’activité de l’Aéroport : la métropole (–2,7%), l’ile Maurice (–2,8%) et Mayotte (–3,3%). Ce recul est plus marqué sur Madagascar (–35,2%) et sur la Thaïlande (–29,7%). Le nombre de passagers progresse en revanche sur l’Afrique du Sud (+3,3%), sur les Comores (+3,6%) ainsi que sur la liaison entre Pierrefonds et Saint-Denis (+20,9%).

Le trafic de transit a été constitué en juillet de 654 passagers sur la ligne Dzaoudzi-Réunion- Marseille opérée par XL Airways, auxquels se sont ajoutés des passagers voyageant sur Air Mauritius : 3 967 sur Paris-Réunion-Plaisance et 165 sur Tananarive-Réunion-Plaisance. En cumulé depuis le début de l’année, le nombre de passagers en transit chute de 80,9%.

Au terme des sept premiers mois de l’année, le nombre de passagers locaux recule de 1,6% entre la métropole et La Réunion mais progresse de 3,1% sur l’île Maurice, de 10,8% sur Mayotte et de 2% sur l’Afrique du Sud. Il baisse de 19,2% entre la Réunion et les aéroports malgaches, de 5,3% sur les Comores et de 26,3% sur la Thaïlande.
871 passagers ont d’autre part emprunté la ligne entre La Réunion et l’Inde depuis l’ouverture de l’escale Air Austral à Chennai en février 2013.

La baisse des capacités offertes par les compagnies aériennes s’est confirmée en juillet avec un nombre de mouvements d’avions en recul de 9,8% par rapport à juillet 2012. Elle résulte de la suppression ou de la diminution de l’offre sur certaines dessertes d’Air Austral (Océanie, Thaïlande, Seychelles) et de la réduction du programme de vols d’Air Madagascar, dont les mouvements d’avions ont diminué de 59%.

Le tonnage de fret, globalement orienté à la baisse depuis plusieurs années, est reparti à la hausse depuis le mois mai et a progressé de 3,5% en juillet. Cette remontée atténue la baisse des premiers mois de l’année : sur sept mois, le tonnage cumulé de fret transporté fléchit de 5,4% (–3,7% sur le tonnage de marchandises débarqué et de –10,5% sur le tonnage embarqué).

Pour rappel, en moyenne lissée, la croissance annuelle du nombre de passagers s’établit à +3,5% depuis 2001. Dans ses prévisions, l’Aéroport de La Réunion Roland Garros table sur une augmentation du trafic de l'ordre de 1,5% à 2% en moyenne annuelle pour les dix prochaines années.

Statistiques



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 30 Novembre 2019 - 14:02 La Réunion gagnera par sa jeunesse