sak ifé nout jordu ék nout demin

A quoi joue le maire du Port ?


Politique
Mardi 29 Septembre 2015

Ce mardi matin, comme tout le monde, j’ai découvert en lisant la presse qu’Olivier Hoarau, maire du Port, s’est pris pour un apprenti Zorro. Avec sa cape et son épée, il a dégainé un arrêté interruptif de travaux à l’encontre de la société Vinci Constructions Grand Projets. Mais à quoi joue le maire du Port ? A-t-il oublié que sa ville, ma ville, souffre d’un nombre alarmant de demandeurs d’emplois. La ville du Port compte pas moins de 60 % de taux de chômage. A cela, s’ajoute 42 % de la population portoise qui vit sous le seuil de pauvreté et touche moins de 900 euros par mois.


A quoi joue le maire du Port ?
Monsieur le Maire, comme vous l’avez dit lors du Conseil Municipal du mardi 1er septembre, - ce n’est d’ailleurs pas si loin -, la ville du Port compte 10 000 emplois et 1 700 entreprises qui ont été détruites depuis 2010. Selon vous, on aurait presqu’une entreprise sur deux qui ferme. Et, vous, Monsieur le Maire, vous vous permettez d’instaurer un arrêté qui interrompt l’activité d’une entreprise ? La ville du Port se déjà porte mal. Elle a un genou à terre, et pourtant vous n’hésitez pas à la faire tomber.

A l’heure, où la campagne pour les élections régionales bat son plein, Olivier Hoarau se comporte tel un mauvais général face à ses troupes. La stratégie de détruire son adversaire ne doit pas se supplanter à une stratégie de ville. La Ville du Port ne doit pas être au milieu d’une guerre politique. Monsieur le Maire, la Région Réunion vous a offert plus de 10 millions d’euros dans le cadre du Plan de Relance des Communes. Faut-il vous rappeler, qui a financé les réhabilitations des écoles primaires du Port, comme celle de Raymond Mondon, ou encore la piscine municipale ? Qui a favorisé l’agrandissement d’un nouveau bassin au Port ? Qui encore a remis aux normes les différents stades de la ville ? J’en prends pour preuve le Stade Lambrakis, Olivier Manès ou encore le complexe sportif de Cotur... Tout cela se fait grâce aux fonds régionaux.

La Nouvelle Route du Littoral doit se faire et elle se fera, avec ou sans votre accord. Nous ne pouvons plus accepter de jouer à la «roulette russe» lorsque nous traversons chaque jour cette route pour aller travailler. Nous ne pouvons plus accepter de vivre des situations rocambolesques lorsque cette route est basculée. Nous ne pouvons pas non plus accepter que des personnes, embauchées dans le cadre de ces grands travaux, doivent se rendre chez eux, manu militari, et faire l’expérience du chômage technique.

J’ai une question pour vous, Monsieur le Maire : êtes-vous pour le bien de votre ville, pour le bien des Portois, ou alors faîtes-vous le bon général d’une campagne électorale ? Vous avez d’ailleurs dit à l’encontre du Président de Région, Didier Robert, «nous devons pointer l’incompétence des uns et l’inconséquence des autres». Qui est incompétent lorsqu’il décide d’arrêter un chantier créateur d’emploi ?
Qui est inconséquent ?

Au vu de ce que j’ai lu ce matin, Monsieur le Maire du Port, vous êtes cette personne incompétente et inconséquente.

Conseillère municipale d’opposition de la ville du Port

Valérie Auber



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par trop fort le 29/09/2015 18:08
Il faudra le dénoncé dans les meetings , sur des tracs .
C'est vraiment bas pour le Maire du PORT.
C'est un coup bas manigancé avec BELLO.

J'espère que les habitants du PORT lui feras payé pour les régionales et aussi en 2020.

2.Posté par LAWCITY le 29/09/2015 22:42
Ah!Monsieur le maire du Port aprés avoir utilisé l'argent des réunionnais venant de la Région pour réalibilté vos sites sportifs,aujourd'hui vous faites tout pour empêcher un projet qui servira à toute la Réunion.l'intérêt des portois c'est tout l'emploi qui traine autour.Vous avez rien à F....Les portois sauront quoi faire lors de cet élection et les prochaines échéances.Aujourd'hui je rejoins Valérie Auber Pour vous dire STOP.

3.Posté par ti gars la cours le 29/09/2015 22:46
Madame Auber tiembo largue pas boug la i garde pas demain.son poche fini plin.In zour i appel demain.
si lo Port domoune lé pas couillons.zot i gain pi fai croire a nou toute zafaires.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue