sak ifé nout jordu ék nout demin

​15 jeunes Saint-Paulois vont travailler à Disney Land


Économie
Jeudi 28 Janvier 2016

Les recruteurs de Disney Land ont trouvé chez 15 jeunes saint-pauloises et saint-paulois les qualités nécessaires pour assurer une fonction au sein du célèbre parc d’attraction. Ainsi, à la fin du mois de février prochain, ils partiront pour prendre leur poste en contrat à durée déterminée ou en contrat de professionnalisation de 5 à 6 mois.


Accueillis à la mairie par le maire, Joseph Sinimalé, et le directeur général du CNARM, Fabrice Payet, ces jeunes se verront attribuer une aide financière de la part de la collectivité locale afin de pallier les éventuels frais d’installation à leur arrivée. « Soyez les ambassadeurs de notre île et de notre ville afin de faire rayonner la Réunion sous ses meilleurs aspects », a insisté le premier magistrat lors de la rencontre.

Cet aboutissement est issu de la démarche des recruteurs métropolitains de favoriser la mixité au sein de la structure qui est déjà cosmopolite. La collaboration avec le CNARM Réunion a été nécessaire afin de faciliter l’analyse des profils des candidats. La Réunion est par ailleurs le seul département d’outre mer où les recrutements ont été envisagés.

La Ville de Saint-Paul souhaite à ces jeunes la réussite de cette expérience professionnelle dans un endroit qui, à coup sûr, les fera rêver.






      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Vivien Durieux de CHARLES MAGNE de SAINT LOUIS ,DONNADIEU²DIEUDONNE² le 29/01/2016 11:47
Oté Sinémalé ACTA NON VERBA à quand un projet ambitieux touristique à cheval sur SAINT PAUL et TROIS BASSINS de 8 HOTELS RELAIS & CHATEAUX dont 1 seul inauguré par vous , s'est fait et non achevé LE PARC HOTEL DE MAÏDO, architecte Vivien DURIEUX de SAINT PAUL de SAINT CHARLEMAGNE de SAINT LOUIS veut des actes et non des promesses Monsieur le Premier Magistrat de SAINT PAUL disant aux jeunes de SAINT PAUL « Soyez les ambassadeurs de notre île et de notre ville afin de faire rayonner la Réunion sous ses meilleurs aspects », a insisté le premier magistrat lors de la rencontre., ACTA NON VERBA disait un autre professeur des écoles quand Josèphe SINIMALE était professeur à la SACAILLE à MADAGASCAR ,devenu un désert comme LA REUNION bientôt ,championne d'EUROPE déjà du chômage .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 30 Août 2020 - 09:32 Où sont les boulettes mauriciennes ?

Samedi 30 Novembre 2019 - 14:02 La Réunion gagnera par sa jeunesse