sak ifé nout jordu ék nout demin

 Une partie du personnel du CCAS en grève à Saint-Denis


Dans la presse
Mardi 4 Décembre 2012

Suite au mouvement de grève des agents du Centre Communal d'Actions Sociales et de la Ville de Saint-Denis initié par les syndicats UNSA et FO, voici les chiffres de la mobilisation et le bilan de cette journée.


 Une partie du personnel du CCAS en grève à Saint-Denis
Concernant la mobilisation, sur les 368 agents travaillant dans les différents services du Centre Communal d'Actions Sociales, 89 ont été déclarés grévistes (24,18%). En terme de fonctionnement, des perturbations mineures ont eu lieu au sein des crèches municipales et les parents dionysiens ont pu faire garder leurs enfants en toute sécurité. Seule la crèche Paul Demange a dû fermer ses portes faute d'effectif.

L'Etablissement Dionysien de Solidarité (EDSI), le Service d'Aide et d'Accompagnement à Domicile (SAAD) ainsi que le service de portage de repas à destination des personnes âgées n'ont pas été impactés par le mouvement de grève.

Concernant le dialogue social, à 11h00, ce jour, une délégation de grévistes a été reçue par l'élue en charge de la petite-enfance, Marie-Annick Andamaye, le Directeur du CCAS de Saint-Denis et le Directeur Général Administratif du Développement Local de la Ville. Lors de cette rencontre, deux revendications syndicales ont été abordées (la prise en compte du temps d'habillage et de déshabillage et les titularisations):

- S’agissant du temps d’habillage et de déshabillage, une proposition de réunion de travail a été faite pour la semaine prochaine afin d’aboutir à une solution définitive sur cette question.
- S’agissant des questions liées à la titularisation et aux CDI, la Ville et le CCAS travailleront conjointement sur ces revendications afin de proposer une réponse analogue à celle des agents de la Ville, ceci dans un souci de cohérence en matière de traitement des agents de deux collectivités. Des réunions de travail seront organisées dans les plus brefs délais avec les syndicats.Toutes ces questions seront susceptibles d'être débattues, comme initialement prévu, avec l'ensemble des organisations syndicales représentatives du personnel (CFDT, UNSA, SAFPTR, CGTR, FO, CFTC).
La Ville de Saint-Denis et le CCAS rappelle néanmoins les avancées sociales pour le personnel du CCAS comme pour le personnel de la Ville et ceci dans un contexte budgétaire très tendu:
- Un complément de rémunération en fin d'année équivalent à un 13ème mois
- L'action sociale en faveur du personnel: primes de naissance, de rentrée scolaire, de mariage, de décès, les frais de garde du jeune enfant, le remboursement des activités culturelles et de loisirs, le prêt social, le prêt multi projet.

Toujours soucieux d'une amélioration des conditions de travail des agents, le président du CCAS rappelle qu'il reste à l'écoute de l'ensemble du personnel.

Conflit social



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?