Mon Blog



Lundi 11 Juin 2012

Les chemins qui mènent vers l'égalité sont interminables...


Les femmes au perchoir

«les femmes au lavoir, les hommes au perchoir». Tels étaient les propos de Napoléon sur le rôle des femmes dans la société.
Ce temps jadis des lavandières qui inspiraient de nombreux peintres est bien révolu.

Depuis juin 2000, une loi a été votée pour assurer la parité au sein des partis politiques.
Mais force est de constater que le système politique continue à appartenir aux hommes.
* La parité doit être un enjeu de civilisation
Face à cette situation , nous, les femmes ne devons pas rester silencieuses.
Cette loi apparaît plus comme un luxe, un produit comestique « l'Oréal je le vaux bien » pour se donner bonne conscience.
Mais en réalité cette loi ne remet aucunement en cause le pouvoir des hommes qui veulent gouverner seuls.
Il est temps de changer de regard
A quand la fin des discriminations à l'égard de la moitié du corps électoral.

* Le collectif des femmes en politique se mobilise pour dire en autre stop à cette discrimination.
Il faut refuser de participer plus longtemps à ce simulacre de démocratie.
Nous refusons de continuer à jouer le rôle de potiches, des prêtes noms.
C'est ce que j'ai fait en refusant toutes les propositions de plusieurs partis locaux qui m'ont sollicités pour être suppléantes des candidats présents dans cette élection législative.
* la parité c'est la grande oubliée des élections législatives 2012

Quelques jours après la nomination historique d'un gouvenement paritaire (17 ministres femmes sur 34 ), trop peu de partis ont respecté la loi imposant de présenter 50% de femmes aux élections législatives.
Sur 6591 candidats inscrits dans les différentes circonscriptions, 2641 femmes sont présentes. Ce qui représente 40% .
C'est un beau recul de la parité par rapport à 2007 où le % était de 41.6%.

La Réunion n'est pas non plus un bel exemple en terme de parité dans cette élection. Sur 70 candidats seulement 23 femmes sont dans la course.
Les hommes arrivent toujours à se payer la part du lion.
Cette règle de la parité non appliquée se voit notamment à travers le mandat municipal, une seule femme maire.
Si le parti Europe écologie est le meilleur élève de la parité, c'est le PCR qui est resté à la préhistoire en obtenant le bonnet d'âne de la parité.
Quant à l'UMP, il va payer plus de plus de 4 millions de pénalité financière pour non respect de la parité.

 
 


 

 


Les femmes au perchoir
*Ainsi il est important de sortir la femme de l'invisibilité politique.
Il faut exiger que cette loi du 6 juin 2000 soit respectée dans son esprit et dans sa lettre. Elle doit être appliquée sans dérogation et ni petits arrangements entre amis.
Il faudrait aussi davantage augmenter les montants des sanctions et établir le non cumul des mandats.
La non reconduction systématique des mêmes candidats est à banir.
Comme le collectif femme en politique le stipule, la formation des femmes en politique est une tâche qui doit incomber aux partis.

L'égalité entre l'homme et la femme doit être inscrite au cœur du débat politique.

Malgré la loi votée sur la parité en politique, les femmes restent encore bien absentes dans les campagnes électorales et les collectivités

Pourtant, les femmes et les hommes sont complémentaires car leur différence est une réalité.

En politique, les femmes ne peuvent représenter les hommes.

Les hommes ne peuvent représenter les femmes.
 Mais les femmes et les hommes représentent ensemble la société

 


Les femmes au perchoir
.
Félicitations à Huguette Bello, notre députée réunionnaise, élue au premier tour des élections législatives. Huguette Bello, une femme courage.

 


Aline Murin Hoarau
Aline Murin Hoarau

Recherche

Engagisme Afro-Gas
IMG_4515

Sainte-Marie
DSC_3519

20-12-FETKAF-1000.jpg


Liste de liens

Pique nique au Bocage de Sainte Suzanne avec Familles Solidaires
Familles Solidaires

Madagascar
P7297205

Sérvis Kabaré
A table, partage du repas