Mon Blog



Jeudi 27 Août 2015

Je fais le point sur les travaux engagés sur le territoire de la commune de Sainte-Suzanne avec l’aide des fonds de la Région Réunion.


L'École René Manglou à Quartier-Français
C'est Auguste Billiard, un haut fonctionnaire nommé à l'ile Bourbon de 1817 à 1820 qui baptisa ce coin de Sainte-Suzanne. Le nom de "Quartier Français" viendrait de la ressemblance des paysages de sa Normandie. 
Voyages aux colonies orientales


 Avant de devenir une terre à cannes à sucre, ce quartier très fertile avait connu des terroirs de blé, de café et de vergers.  

L’usine construite par Monsieur de Kerveguen, au milieu du XIX siècle va marquer pour longtemps la vie de générations d’hommes et de femmes, engagés dans la production du sucre jusqu’à sa fermeture en 1982. 

 Quartier-Français constitue aujourd’hui le cœur de Sainte-Suzanne et abrite un centre commercial important, des écoles et des quartiers d'habitats collectifs résidentiels.  
Une friche industrielle est en cours d'aménagement. 

Aujourd'hui Quartier-Français compte plus de 2600 habitants.  

Pas loin de 300 élèves fréquentent l'école élémentaire "René Manglou".  

Le Plan de Relance Régional d'aide aux commune de l'équipe de Didier Robert a permis de boucler le budget de la réhabilitation de l'école "René Manglou". C'était une urgence. 

Sur les 12 chantiers touchés par le Plan de Relance Régional d'une valeur 6 millions 525 mille euros, la réhabilitation de l'école "René Manglou" a bénéficié d'une aide à hauteur de 413 562 €. 

Le coût total des travaux s'élevant à 2 077 633 €, la Région Réunion aura investi dans cet équipement public de Sainte-Suzanne 20% d'aide pour mener à bien cette opération.

Aline Murin Hoarau


Facebook Google + Twitter Viadeo Pinterest




Mon Blog



Vendredi 21 Août 2015

Un point sur les travaux engagés sur le territoire de la commune de Sainte-Suzanne avec l’aide des fonds de la Région Réunion.


L'École des Goyaviers à Bras-Pistolet

Sainte-Suzanne en l’air avec l’aide Régionale


Le village de "Bras-Pistolet" perché sur les anciennes terres des Kervegen, tire son nom d'un affluent de la Rivière Saint-Jean, limite de la commune voisine de Saint-André.

La mise en valeur de ce village avec la plantation de cannes commence en1904 avec la venue de Philibert Payet et de ses colons de Salazie.

Aujourd'hui Bras-Pistolet compte plus d'un millier d'habitants avec l'installation de nouveaux lotissements.

Ce sont 180 élèves qui fréquentent l'école "les goyaviers". 
Le plan de relance Régional d'aide aux communes de l'équipe de Didier Robert a concerné ici  la partie restauration scolaire de cet équipement public.

Sur les 12 chantiers touchés par le Plan de Relance Régional d'une valeur 6 millions 525 mille euros, le réfectoire de l'école "Les goyaviers" a bénéficié d'une extension ainsi que d'un aménagement pour une valeur de 514 523,00 €.

Le coût total des travaux s'élevant à 1 029 046,00 €, la Région Réunion aura investi dans cet équipement public de Sainte-Suzanne 50% d'aide pour mener à bien cette opération.

Aline Murin Hoarau


Facebook Google + Twitter Viadeo Pinterest




Mon Blog



Mercredi 19 Août 2015

Active depuis 2012 sur le territoire de Sainte-Suzanne, l'association Familles Solidaires participe depuis l'année dernière à l'embellissement des espaces verts.


Une opération menée en collaboration avec la Région Réunion et la municipalité de Sainte-Suzanne.
Lolita Sautron encadrante du projet gère au quotidien sa petite équipe qui embellit l'espace autour du rond point de la Marine.
D'autres espaces sont dors et déjà repérés sur le territoire communal pour continuer ce travail en partenariat gagnant-gagnant pour la population.

Le dispositif emploi vert , une belle réussite sur Sainte-Suzanne.

En vidéo, le résultat du travail de cette équipe sur le terrain…
 

Aline Murin Hoarau


Facebook Google + Twitter Viadeo Pinterest




À chaque épisode de pluie, le radier de Sainte-Suzanne reliant le Bocage à la Marine est submergé et la circulation bloquée.


Un pont est en construction sur le radier


​Adieu les embouteillages du radier de Sainte-Suzanne
Cet ouvrage de franchissement de la rivière tant attendu a été évoqué à chaque épisode électoral depuis des lustres.  
Ce radier a toujours été utilisé comme enjeu pour tenter de gagner des voix pour tous les candidats. 
  
Mais ce n’était hélas que des promesses pour amuser les campagnes électorales. 

Dès mon élection à la Région, en mars 2010, j'ai alerté les élus et les services administratifs sur l'urgence d'engager des travaux pour résoudre les problèmes de circulation liés à ce radier trop souvent submergé.  

Le message a été entendu par le Président Didier Robert qui a engagé les démarches nécessaires à la réalisation d’une solution pérenne pour ce radier de Sainte-Suzanne. 
  
Après les études nécessaires, les travaux de résorption du radier ont démarré au mois de juin 2015. 
Et c’est un magnifique pont qui aura la fonction de faciliter la circulation de plus de 10 000 automobilistes-jour qui sont obligés d’utiliser cet itinéraire. 

Cet ouvrage fera 70 mètres de long, avec trois voies, dont une pour le futur réseau de transport guidé.  

Avec l’action volontariste de l’équipe conduite par Didier Robert, le radier ne sera plus qu’un mauvais souvenir. 

L'équipe de la Région Réunion facilite le développement de Sainte-Suzanne.
 
 

Aline Murin Hoarau


Facebook Google + Twitter Viadeo Pinterest




Mon Blog



Samedi 8 Août 2015

Sur un trottoir à Madagascar, une petite grande sœur s'occupe de son petit frère. Ils sont seuls au milieu du tumulte et de la poussière. Elle trouve le temps de lui faire un bisou pour se donner du courage et de reprendre sa marche…


Quelle leçon d'humanité nous offre ces deux petits êtres si fragiles et si forts en même temps !
Nous spectateurs confortablement installés en sécurité, à l'intérieur de notre taxi cahotant…

Aline Murin Hoarau


Facebook Google + Twitter Viadeo Pinterest




Mon Blog



Mercredi 22 Juillet 2015

A Sainte-Suzanne, les vacances s'animent avec l'association Familles solidaires


Vacances en Familles solidaires
Plusieurs sorties sont proposées pour le bonheur des plus grands comme des plus petits.
 
Les sorties sont minutieusement préparées par les les animateurs avec les familles.


Pour le plus grand bonheur de tous, c'est en bus que les participants se rendent sur les lieux choisis. Une façon de garantir une convivialité certaine.

Les vacances sont le moment de faire un peu plus connaissance avec les voisins et notre riche patrimoine.
C'est ainsi que les choix se sont portés sur des lieux comme le Jardin Botanique de Mascarin, le Musée de Stella Matutina…

Aline Murin Hoarau


Facebook Google + Twitter Viadeo Pinterest




Mon Blog



Dimanche 12 Juillet 2015

Sudel Fuma a été mon professeur du collège à la Fac.
C’était un ami qui nous a quittés il y a de cela un an.

Comment oublier ce professeur qui a brisé le silence assourdissant de notre histoire réunionnaise ?
Comment oublier celui qui travaillé et partagé avec passion l'histoire cachée de notre île ?
Sudel Fuma nous a permis d' ouvrir les yeux sur l’épisode trouble de l'esclavage.


Sudel Fuma, un réveilleur de consciences

Monsieur Fuma a été aussi un grand sportif, celui qui nous motivait toujours pendant les entraînements d'UNSS sur le stade du lycée Leconte de Lisle.

 

Le professeur d'université nous a libérés sur les traces d’une histoire cachée, méprisée...

Il a su nous ouvrir les portes de la connaissance.

Il a œuvré pour la reconnaissance d’un pan de notre histoire cachée et connue aujourd’hui sous le nom "des enfants de La Creuse", celle des 1 615 enfants réunionnais exilés de force de 1963 à 1981.

 

Sudel Fuma, l’historien a publié de nombreux articles et ouvrages, notamment au sujet de l’esclavage, de l’engagisme, de l’économie sucrière ou du Moringue.

Son espace d'investigation c'est la créolité.

 

Un humaniste, un homme engagé qui a participé fièrement au rayonnement de l'histoire de toute La Réunion au sein du grand océan Indien par un travail universitaire.

Il a occupé beaucoup de postes dans l’éducation.

 

L'histoire de la route de l’esclavage existe grâce aussi aux travaux réalisés par Sudel Fuma.

Sur les traces des origines du peuplement de La Réunion, des stèles commémoratives ont été érigées matérialisant cette route de l'esclavage.

De Fort- Dauphin à Saint Paul, le début de la colonisation de La Réunion est lié à Madagascar.

Sudel a participé au marquage indélébile rappelant que les premières naissances de l'île sont malgaches.

 

Sudel Fuma a ouvert le chemin de l'émancipation réunionnaise par la connaissance de son histoire.

 


Aline Murin Hoarau


Facebook Google + Twitter Viadeo Pinterest




Le projet slam continue sa route.
L'année dernière lors du Slam Océan Indien dans la capitale malgache, plusieurs artistes  se sont rencontrés.
Des prestations de qualité ont mis en valeur cet art.
Une jeunesse enthousiaste, talentueuse avec une envie de découvrir d'autres horizons s'est retrouvée à La Réunion.
Kanal Austral nous fait vivre ces moments.

Aline Murin Hoarau


Facebook Google + Twitter Viadeo Pinterest




C'est dans une ambiance conviviale et instructive que les deux associations se sont rencontrées le samedi 13 juin


Rencontre Cases à Lire de  Bagatelle  et de  la Plaine des Palmistes


A Bagatelle, les animateurs de l'association Familles Solidaires s'appuient sur la couture pour revoir les bases fondamentales de la lecture et l'écriture.
 

A la Plaine, la cuisine notamment créole anime les ateliers de lutte contre l'illétrisme.
 

Cette rencontre leur a permis d'échanger, de se connaître et  de discuter sur les différents outils  utilisés au service de la lutte contre l'illettrisme pour une plus grande égalité des chances.

Une journée riche où chacun a pu échanger,  parler de l'illétrisme sans gêne et surtout comprendre qu'il existe des structures et des moyens pour réapprendre à compter à lire et écrire .

La case à Lire, un dispositif porté par la  Région Réunion.


" La Case à Lire est un outil d’éducation populaire et un moyen de lutte contre l’illettrisme. Il s’agit de réconcilier les usagers avec le monde de l’écrit par la pratique d’une activité-support de type loisir, afin de les conduire, soit à intégrer une formation d’amélioration des savoirs de base, soit à s’adonner à des pratiques de lecture et écriture en rapport avec les impératifs sociétaux actuels."

Communication Familles Solidaires


Aline Murin Hoarau


Facebook Google + Twitter Viadeo Pinterest




Des artistes profondément ancrés dans les traditions de l'Océan Indien pour le plus grand plaisir des enfants et des adultes…


Au centre de Zélindor à Sainte-Suzanne: le rendez-vous des enfants  avec la culture
Samedi matin, au Centre Régional Zélindor à Sainte-Suzanne, le rendez-vous des enfants des écoles avec la culture a bien eu lieu.

Dans le Rond Sudel Fuma, se sont succédés ;
Gad, artiste Malgache qui avait fait un travail avec les élèves et lycéns de la commune pendant un mois,
Mady et Gérard, le couple qui raconte en chansons l'histoire joyeuse des Réunionnais, accompagnés d'artistes musiciens talentueux de la troupe Ségamour…

Une façon pour l'association Familles Solidaires de terminer cette action autour de la Maman sur une note musicale à la veille de la fête de la musique.

Les partenaires, la CAF, la Région Réunion et la Municipalité de Sainte-Suzanne ont bien joué leur rôle, une garantie pour la transmission des valeurs Réunionnaises.

Aline Murin Hoarau


Facebook Google + Twitter Viadeo Pinterest




1 2 3 4 5 » ... 23

Aline Murin Hoarau
Aline Murin Hoarau

Recherche

10 mai 2014
IMG_6379

Engagisme Afro-Gas
IMG_4515

Sainte-Marie
DSC_3519

20-12-FETKAF-1000.jpg


Liste de liens

Pique nique au Bocage de Sainte Suzanne avec Familles Solidaires
Familles Solidaires

Madagascar
P7297205

Sérvis Kabaré
A table, partage du repas